Rencontre avec Robert Tivert, bénévole au sein du Club Eovi Mcd Solidarité

robert Tivert
Robert Tivert

À 74 ans, Robert Tivert est membre du Club Eovi Mcd Solidarité, il donne des cours d’informatique, organise des marches solidaires*… Portrait d’un bénévole hyperactif.

 

Solidaire, généreux, discret… tels sont les trois adjectifs qui viennent à l’esprit lorsqu’il s’agit de dresser le portrait de Robert Tivert. Aujourd’hui retraité, il a rejoint Eovi Mcd mutuelle au poste de correspondant d’entreprise en 1976. Il ne l’a plus quittée depuis. « Au moment de prendre ma retraite, j’ai souhaité poursuivre mon engagement mutualiste en devenant délégué Eovi Mcd », raconte-t-il. À ce titre, il participe à deux commissions d’Eovi Mcd mutuelle.

 

 « Les autres bénévoles sont devenus des amis »

En 2003, Robert Tivert est également devenu bénévole au Club Eovi Mcd solidarité. Ouvert aux élus et aux adhérents de la mutuelle, cet organisme aide les associations en lien avec la santé et le handicap via des marches et des chorales solidaires. « Grâce à cet engagement, j’ai fait de belles rencontres. Les autres bénévoles sont devenus des amis. Ensemble, nous formons une équipe solide et menons de nombreux projets », explique le retraité.

Le 4 mars dernier, il a notamment participé à la « Marche des pommiers », organisée à Saint-Martin-la-Plaine, dans la Loire. « Plus de 1 000 marcheurs ont répondu présents. Grâce aux dons récoltés, nous pourrons aider Zoé, une jeune joueuse de tennis handisport, à financer un fauteuil de compétition et ainsi réaliser son rêve : participer aux Jeux olympiques de Paris, en 2024 », sourit-il.

 

Partager ses connaissances en informatique

Dans le cadre du club, Robert Tivert se rend également une semaine sur deux au centre mutualiste d’addictologie de Saint-Galmier (Loire). Géré par la Mutualité Française Loire et Haute-Loire, le centre soigne les addictions à l’alcool, à la drogue et au jeu. Là, le retraité partage ses connaissances en informatique avec les patients lors d'ateliers d'initiation qu'il anime avec un autre bénévole.

« La séance se déroule en fonction de la demande et des besoins de chacun. Certains veulent approfondir leurs connaissances informatiques, d’autres apprendre à se servir du traitement de textes ou entreprendre des démarches avec Pôle emploi », détaille-t-il.

 

Un engagement qui a du sens

Outre des compétences en informatique, le bénévole enseigne à « ses élèves », parfois un peu difficiles, à s’armer de patience. Car, certaines semaines, l’affluence à l’atelier est telle qu’il n’y a pas assez d’ordinateurs pour tout le monde. « Je me souviens d’une jeune fille avec qui nous avons eu du mal à établir le dialogue. Elle répétait sans cesse qu’elle n’avait “pas de patience”, qu’elle allait “péter un plomb”.

Nous avons réussi à lui faire comprendre qu’elle était là pour cinq semaines et qu’elle avait le temps. À la fin de son séjour, elle nous a remerciés de lui avoir ouvert les yeux. Ce genre de réaction montre que nous sommes utiles, que notre engagement a un sens ! » conclut Robert Tivert.

* Robert Tivert est responsable de la Marche des pommiers en collaboration avec le président du Club Eovi Mcd, la collaboratrice de la mutuelle et l’ensemble des bénévoles.

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Défi autonomie : les nouvelles technologies au service des seniors ?

Défi autonomie : les nouvelles technologies au service des seniors ?

Le vieillissement suscite des inquiétudes. Avec l’allongement de l’espérance de vie, le maintien de l’autonomie est un réel enjeu. La solution : les  nouvelles technologies ?

"J'ai donné mon sang par hasard", témoignage de Julie C adhérente Eovi Mcd

"J'ai donné mon sang par hasard", témoignage de Julie C adhérente Eovi Mcd

Par hasard, Julie.C a donné son sang. Pourtant réticente, elle l’a fait ! Découvrez son histoire, peut-être que cela vous inspirera pour sauver des vies ?

Arrêtez de fumer avec les substituts nicotiniques

Arrêtez de fumer avec les substituts nicotiniques

Vous souhaitez arrêter de fumer… Les substituts nicotiniques peuvent vous aider et faciliter le sevrage. Conseils pour votre plan d’actions et pour booster votre motivation !

Ces retraités hyperactifs : découvrez leur secret

Ces retraités hyperactifs : découvrez leur secret

Activité physique, culturelle, amis, voyages… De plus en plus de seniors ont une retraite active. Témoignages d’hyperactifs qui  ont tout pour garder la forme !

Les Petits Frères des Pauvres se mobilisent contre l'isolement des personnes âgées

Les Petits Frères des Pauvres se mobilisent contre l'isolement des personnes âgées

Portrait de Nelly, bénévole de l’association des petits frères des pauvres, qui rend visite à des personnes âgées vivant seules. Aujourd’hui, comme chaque semaine depuis 7 ans, elle rend visite à Jacqueline… 

La formation des bénévoles pour les Blouses Rose

La formation des bénévoles pour les Blouses Rose

Découvrez comment sont formés les 5000 bénévoles de l'association Les Blouses Roses !

Autisme et emploi : deux mots pas si incompatibles

Autisme et emploi : deux mots pas si incompatibles

Deux tiers des personnes présentant un trouble autistique n’ont pas de déficience intellectuelle. Bien coachés, ils peuvent tout à fait travailler en milieu "ordinaire".

Pas d’âge pour les jeux vidéo

Pas d’âge pour les jeux vidéo

Si les retraités ne sont pas encore aussi nombreux que les adolescents à jouer aux jeux vidéo, ils sont cependant de plus en plus actifs. Quels sont les effets sur leur santé ?

Zoom sur la méthode Montessori appliquée aux personnes âgées

Zoom sur la méthode Montessori appliquée aux personnes âgées

À Montpellier, le CHU propose aux patients atteints d'Alzheimer des sorties au musée. L'enjeu : stimuler leur mémoire émotionnelle et réduire les troubles du comportement.

Seniors, du rugby pour être plus forts

Seniors, du rugby pour être plus forts

Le rugby à XIII pour les seniors ? C’est possible ! Treize d’entre eux le pratiquent assidûment à Lyon. La mémoire et la prévention des chutes ont tout à y gagner.