Quel type de contrat obsèques choisir ?

Vous souhaitez organiser vos obsèques à l’avance pour décharger vos proches de cette tâche ? Sachez qu’il existe plusieurs types de contrats obsèques, en fonction de vos souhaits et du budget que vous souhaitez consacrer à vos funérailles. Quelle est la différence entre un contrat en capital et un contrat en prestation (ou convention obsèques) ? Quelles sont vos options pour cotiser à votre rythme ? Quel capital faut-il chercher à constituer ? 

Vous souhaitez organiser vos obsèques à l’avance pour décharger vos proches de cette tâche ? Sachez qu’il existe plusieurs types de contrats obsèques, en fonction de vos souhaits et du budget que vous souhaitez consacrer à vos funérailles. Quelle est la différence entre un contrat en capital et un contrat en prestation (ou convention obsèques) ? Quelles sont vos options pour cotiser à votre rythme ? Quel capital faut-il chercher à constituer ? 

Nous résumons ici vos différentes possibilités pour vous aider à faire les bons choix.

Contrat en capital ou contrat en prestation

Il existe deux types de contrats d’assurance obsèques : le contrat en capital, et le contrat en prestation, auquel on fait référence lorsque l’on parle usuellement de « convention obsèques ».
 

Le contrat en capital

Le contrat en capital vous permet de constituer un capital destiné à couvrir les frais de vos obsèques. Ce type de contrat prévoit le versement du capital que vous aurez constitué à un ou plusieurs bénéficiaires que vous aurez choisis parmi vos proches. 
Ce versement a lieu très rapidement après le décès. Vos bénéficiaires seront ensuite chargés d’organiser vos obsèques, et financeront vos funérailles avec le capital que vous aurez spécialement constitué de votre vivant. 
Le contrat en capital doit prévoir de manière explicite l’affectation du capital au paiement des funérailles. Les bénéficiaires ne sont donc pas censés pouvoir utiliser ce capital à d’autres fins que le financement des obsèques. En revanche, si vous avez constitué un capital suffisamment important pour que celui-ci soit supérieur au prix de vos obsèques, vos bénéficiaires pourront utiliser le surplus à leur guise.
Le contrat en capital vous permet donc d’anticiper le financement de vos funérailles afin d’éviter à vos proches d’avoir à financer eux-mêmes vos obsèques. Mais ce type de contrat ne les décharge pas des contraintes organisationnelles et émotionnelles qu’implique l’organisation de vos funérailles : choix du prestataire, du type de sépulture, lieu de la cérémonie... Si vous souhaitez bénéficier d’une prise en charge complète, c’est donc vers un contrat en prestations personnalisées que vous aurez intérêt à vous tourner.

Le contrat en prestation

Le contrat obsèques en prestation, que l’on appelle également « convention obsèques », vous permet d’anticiper à la fois le financement et l’organisation de vos funérailles.
Ce type de contrat vous permet parfois de choisir un opérateur de pompes funèbres chargé d’organiser vos obsèques. Un contrat de prestations d’obsèques se retrouve ainsi adossé à votre contrat d’assurance. Ce contrat vous permet de prévoir des prestations précises afin d’être sûr et certain que vos dernières volontés sont pleinement respectées. 
Vous pourrez ainsi choisir votre type de sépulture (crémation ou inhumation), votre urne ou cercueil, la personnalisation d’une plaque ou d’une pierre tombale, la couleur des fleurs, la tenue des porteurs, le lieu d’enterrement ou de dispersion de vos cendres... Le coût de vos obsèques sera bien entendu lié à l’étendue de vos prestations.
Quel que soit le niveau de prestation attendu, il est recommandé d’être le plus précis possible lors de l’établissement de votre contrat, afin de ne laisser aucune place au doute pour vos proches. 

Les trois types de cotisations obsèques

Trois types de cotisations permettent de constituer le capital destiné au financement de vos obsèques :

  • La cotisation unique, 
  • La cotisation temporaire,
  • La cotisation viagère.

Assurez-vous de choisir le type de cotisation qui vous permettra de garantir le capital nécessaire au financement de vos obsèques, sans pour autant représenter une charge financière trop lourde. Chaque situation est différente, et vous n’aurez pas le même intérêt à opter pour une cotisation unique ou viagère selon votre âge et vos revenus actuels.

La cotisation temporaire

La cotisation temporaire permet d’étaler ses cotisations en procédant à des versements réguliers jusqu’à avoir atteint le capital souhaité. La durée des versements est limitée dans le temps, et la date limite du dernier versement est fixée par écrit dans le contrat d’obsèques.
L’avantage de la cotisation temporaire est de pouvoir échelonner ses versements et de ne pas être obligé de verser une forte somme d’un seul coup à son assureur. Les versements peuvent être mensuels, trimestriels, semestriels, ou annuels.
La cotisation temporaire fait croître le capital d’épargne de manière progressive, et génère donc moins d’intérêts.

La cotisation viagère

La cotisation viagère engage l’assuré à régler chaque mois une cotisation fixe, et ce jusqu’à son décès. La cotisation est calculée en fonction de son âge à la souscription et du montant du capital souhaité au jour du décès.
Ce type de contrat est assez risqué, et globalement déconseillé aux souscripteurs de moins de 75 ans, pour qui le cumul des cotisations versées jusqu’au décès s’avère souvent supérieur au capital souscrit. En revanche, si vous commencez à cotiser tardivement, la cotisation viagère peut s’avérer avantageuse.
Sachez qu’elle comporte cependant des conditions de souscription particulière. Il n’est donc possible d’opter pour une cotisation viagère que dans une certaine tranche d’âge fixée par l’assureur.

Quel montant cibler pour le capital dédié à vos obsèques ?

Le montant du capital à constituer pour vos obsèques est étroitement lié à vos dernières volontés. D’après l’UFC Que choisir, les Français dépensaient en moyenne 3350€ pour leurs obsèques en 2017. Plusieurs critères peuvent influencer le coût de vos obsèques :

  • Le type de sépulture souhaité (incinération, crémation, inhumation)
  • Le choix du cercueil et/ou de l’urne
  • Le lieu d’organisation des obsèques (presque deux fois plus élevé en région Ile de France qu’en Province)
  • Les prestations supplémentaires : accessoires du cercueil, soins du thanatopracteur, garnissage, fleurs et couronnes, décorations civiles ou religieuses...

Pour anticiper la hausse des prix pratiqués par les opérateurs de pompes funèbres, il est sage de prévoir une marge de sécurité, et de verser à son assureur un capital légèrement plus élevé que le montant présenté sur le devis de votre prestataire. Il arrive en effet que le capital constitué ne soit plus suffisant pour couvrir les frais d’obsèques, lorsque la hausse des tarifs pratiqués par les opérateurs de pompes funèbres est trop importante pour être couverte par la revalorisation de votre capital.
Vous connaissez désormais vos différentes options pour savoir vers quel contrat d’assurances obsèques vous pouvez avoir intérêt à vous tourner. Pour aller plus loin et pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé, nous vous invitons à contacter nos experts afin de leur poser vos questions, et à prendre connaissance de notre offre Aésio Prévoyance Obsèques.


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X