27/10/18

Pour Neven Subotic, l’accès à l’eau est fondamental

L’accès à l’eau potable devrait être un droit pour tous. Neven Subotic, joueur de l’AS-Saint-Etienne, a lancé une fondation qui s’engage pour que ce le soit en Ethiopie.

Quelles sont les principales missions de la fondation Neven Subotic Siftung ?

Notre objectif est de lutter contre les injustices globales dans ce monde en s’assurant que tout le monde, notamment les personnes qui vivent dans les régions les plus défavorisées, aient accès aux ressources les plus élémentaires telles que l’eau, les installations sanitaires et l’hygiène. L’accès à l’eau, à l’hygiène ou à des installations sanitaires est tout simplement fondamental pour le quotidien et le développement de toute personne. Imaginez le fait de ne pas pouvoir boire, utiliser d’eau ou ne pas aller aux toilettes pendant un jour entier… Le simple fait d’y penser devrait être suffisant pour réaliser qu’il s’agit là de premières nécessités indispensables dans la vie de tous les jours.

 

Pourquoi avez-vous choisi d’agir pour cette cause ? Qu’est-ce qui vous touche particulièrement dans la problématique de l’accès à l’eau potable en Ethiopie ?

L’accès à l’eau potable, à des installations sanitaires et à l’hygiène est un droit élémentaire naturel pour tout être humain et nécessaire pour le développement de toutes les personnes, a fortiori pour les enfants. Malheureusement, de nos jours, nous sommes encore très loin d’une situation où chaque citoyen de ce monde vit dans des conditions humaines. En effet, chaque jour, des personnes se retrouvent obligées de boire de l’eau contaminée, usée, ce qui engendre de graves problèmes de santé. Et chaque jour, 1400 enfants de moins de 5 ans décèdent de ce fait. C’est une situation que je me refuse à accepter car nous pouvons changer cela.

Concrètement, quelles actions la Neven Subotic Siftung mène-t-elle pour améliorer la situation sur le terrain ?

Nous travaillons avec nos partenaires sur le terrain afin de construire des systèmes d’accès à l’eau potable, des latrines dans les écoles et en complétant ces actions par des formations sur l’hygiène afin d’adopter une approche holistique vis-à-vis des populations locales.

Quels bénéfices sur la santé de la population visez-vous et quelles sont les avancées que la fondation a déjà permises dans ce sens ?

Nous avons financé 113 projets jusqu’à présent qui ont permis de changer la vie au quotidien de plus de 50 000 personnes. Parmi ces 113 projets, 67 ont été menés dans des écoles et 66 l’ont été au sein de communautés. Ces initiatives ont ainsi permis à ces populations d’accéder à l’eau potable, dont la source est maintenant située à quelques minutes seulement de chez eux, et non plus à plusieurs heures. Il s’agit d’un changement crucial, notamment pour les enfants et les femmes qui recueillent l’eau. En effet, le temps et l’énergie qu’ils économisent désormais peuvent être utilisés de manière productive en allant par exemple à l’école. Les projets effectués dans les écoles ont d’ailleurs mené à une augmentation des inscriptions d’étudiants, à moins de journées d’absence et à moins d’abandon du cursus scolaire. Les installations étant meilleures, les enfants se sentent à l’aise à l’école et se concentrent désormais pleinement sur leur apprentissage et par conséquent sur leur futur.

Vous souhaitez que nous abordions un sujet. Faites-nous part de vos suggestions.
Ces articles peuvent vous intéresser

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Les scientifiques l'affirment : le bonheur est l'allié de notre santé !  Pensées positives, substances chimiques… Le point sur le lien entre bien-être et forme physique.

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

Le bonheur, c’est bon pour la santé. Une pleine forme du corps et de l’esprit influe sur le sentiment de bien-être. Et si on s’entraînait pour être heureux ?