26/09/18

« Ca fait 16 ans que je joue et c’est ma passion ! », témoignage de Laura Condon, footballeuse

© Photos Pascal Souchon

Le foot, un sport de garçon ? Pas si sûr ! La preuve avec le témoignage de Laura Condon, joueuse de foot féminin à l’AS Saint-Etienne.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de jouer au football ?

C’est une histoire de famille car on est tous sportifs. Ce sont mes frères qui m’ont donné envie de commencer, je jouais avec eux dans mon jardin, puis j’ai aimé et je me suis inscrite tout simplement.

 

A quel âge vous êtes-vous inscrite ?

Je me suis inscrite dès que je le pouvais, c’est-à-dire vers 4 ans et demi. Puis j’ai pu commencer les matchs à 5 ans car on ne peut pas faire de compétition avant. Aujourd’hui cela fait donc 16 ans que je joue et que c’est ma passion !

 

Comment votre entourage perçoit votre activité sportive ? Y a-t-il eu une évolution dans leur perception ?

Mon entourage perçoit très bien ma pratique. Depuis le début, ils m’ont soutenue et m’ont accompagnée. Ils viennent souvent me voir jouer et sont mes premiers supporters. Non, il n’y a pas eu d’évolution, puisque dès le début ils ont bien perçu mon activité sportive et que c’est toujours le cas aujourd’hui. J’ai de la chance car ça n’est peut-être pas le cas pour tout le monde.

 

Que conseilleriez-vous aux filles qui souhaiteraient se mettre au foot ?

Je conseillerais à ces jeunes-filles de ne pas hésiter et de se lancer car le sport apporte beaucoup de bénéfices. Tout le monde a sa chance et l’important est de prendre du plaisir à jouer. Avant, il pouvait y avoir l’appréhension à commencer en étant la seule fille dans une équipe mixte, comme c’était le cas pour moi. Désormais il y a beaucoup plus de filles qui jouent au foot, avec des équipes 100% féminines… donc raison de plus pour ne pas avoir peur !

 

Comment voyez-vous l’évolution du foot féminin en général ?

Le football féminin est en plein essor. De plus en plus d’équipes féminines se créent et cela présage que du positif pour la suite. Même si nous sommes encore loin de la médiatisation du foot masculin, de nombreuses évolutions sont visibles. Par exemple, cette année la Division 1 est retransmise sur les chaînes du groupe Canal + tous les samedis. Cela montre que les gens s’y intéressent et ce n’était pas forcément le cas avant. C’est bien pour nous de pouvoir être plus reconnues. La Coupe du Monde 2019 féminine approche alors soyez tous devant vos écrans l’été prochain ! 

 

Laura

 © Photos Pascal Souchon

A la recherche d’une activité sportive pour votre fille cette année ? 

C’est encore temps de l’inscrire !

Pour trouver un club : par ici !

 

 

Vous souhaitez que nous abordions un sujet. Faites-nous part de vos suggestions.
Ces articles peuvent vous intéresser

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Les scientifiques l'affirment : le bonheur est l'allié de notre santé !  Pensées positives, substances chimiques… Le point sur le lien entre bien-être et forme physique.

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

Le bonheur, c’est bon pour la santé. Une pleine forme du corps et de l’esprit influe sur le sentiment de bien-être. Et si on s’entraînait pour être heureux ?