17/01/19

Seniors : "engagez-vous qu'ils disaient"

Eovi Mcd - Bénévolat seniors

Aujourd'hui,3 bénévoles sur 10 ont plus de 65 ans. Mais connaissez-vous les réels bienfaits du bénévolat des seniors ?

 

Le bénévolat de compétences : une chance pour les associations 

Le bénévolat de compétences fait la richesse de l'engagement des seniors dans le milieu associatif. En 2016 sur le plateau de France 2, la journaliste Florence Griffond lançait un appel aux retraités : "Vous étiez infirmiers ? Médecins du monde recherche des bénévoles pour aider les migrants, notamment dans la région de Calais. Vous étiez artisans ? L'association L'outil en main en Bretagne recherche des menuisiers ou des jardiniers pour transmettre leurs savoir-faire aux enfants". Forts de leur expérience, les retraités sont très recherchés pour leurs compétences.

 

Notre société a besoin de ses retraités

Les + de 65 ans représentent 18,8% de la population française, un taux en constante progression. Pour France Bénévolat, leur engagement est indispensable pour répondre aux besoins grandissants des associations de solidarité.

 

Aider les autres, c'est aussi s'aider soi-même

Selon France Bénévolat, avoir des activités socialement reconnues, c’est « servir à quelque chose ». Face au "deuil social" que peut représenter la fin du travail rémunéré, l'engagement dans des activités socialement utiles est extrêmement positif : pour les seniors, il permet de recréer un lien social fort ! Le bénévolat est une activité à part entière qui ouvre à de nouvelles rencontres. Cette implication dans la société rompt avec le sentiment d'exclusion tout en redonnant le sens du service au quotidien. Sortir de chez soi, avoir des responsabilités et s'épanouir dans de nouveaux projets sont autant de moyens efficaces pour rester en forme !

 

"Donner, ce n’est pas d’abord donner quelque chose, c’est SE donner dans ce que l’on donne" écrivait l'anthropologue Marcel Mauss. En d'autres termes, nul besoin d'opposer le "don pour les autres" au "don de soi" : les deux vont de pair !

En 2010, les sociologues et professionnels de santé du Centre d’étude et de recherche sur la philanthropie (Cerphi) démontrent que "la vitalité, le capital social, l’estime de soi et la satisfaction de rendre service dans un cadre associatif fondé sur l’autonomie des bénévoles sont des facteurs directs d’amélioration de la santé." Rien que ça ! 6 ans plus tard, une étude britannique publiée dans le British Medical Journal Open s'intéresse plus précisément aux bienfaits du bénévolat sur la santé des personnes âgées. Réalisée auprès de 66 343 personnes, l'étude arrive à la conclusion que consacrer du temps aux autres améliore l'équilibre mental et physique : mémoire, capacités intellectuelles, moral...

 

Avec le bénévolat, place à une retraite active !

Pour 52% des bénévoles de plus de 65 ans, la disponibilité est l'élément déclencheur de leur engagement. Mais il ne s'agit pas uniquement d'occuper leur temps libre : ils veulent aussi lui donner du sens. Alors, vous êtes bientôt ou déjà retraité(e) ? Voici nos conseils pour une retraite active et solidaire :

 

  • Conseil n°1 : prenez le temps de réfléchir à vos projets "post professionnels". Comment voulez-vous occuper vos journées ? Quels sont les sujets qui vous tiennent à cœur ? Comment voyez-vous votre quotidien ?
    • La plupart des associations s'adaptent aux disponibilités de leurs bénévoles, certaines proposant même du bénévolat à distance (comptabilité, informatique...).

 

  • Conseil n°2 : évaluez vos domaines d'expertise. Que vous soyez musicien, professeur ou agriculteur, vos compétences peuvent vous ouvrir de nouvelles portes.
    • Beaucoup de retraités bénévoles pratiquent la "solidarité intergénérationnelle" en partageant avec les jeunes ou en entreprise leur expertise : cours de jardinage, éveil musical, soutien scolaire...

 

  • Conseil n°3 : réfléchissez à vos points forts. Que vous soyez reconnu pour votre patience ou pour votre audace, vos traits de personnalité sont aussi vos atouts.
    • A titre d'exemple, les bénévoles en hôpitaux sont particulièrement reconnus pour leurs qualités d'écoute auprès des malades.

 

Vous êtes prêts ? Rendez-vous sur le site de France Bénévolat pour trouver la mission qui vous correspond. La plateforme propose un moteur de recherche qui scanne pour vous les offres de bénévolat en cours en fonction de vos critères de recherche. 

Enfin, n'oubliez pas qu'en ce début d’année, certaines associations ont plus que jamais besoin d'un coup de main pour venir en aide aux plus démunis : Emmaüsla Croix Rouge, le Secours Populaire... Si vous voulez tester une action de bénévolat ponctuelle, sachez que les maraudes, collectes de vêtements et distribution de repas chauds sont une bonne occasion de mettre le pied à l'étrier.

Sources

Enquête Ifop / France Bénévolat, 2016.

Rapport Insee 2016

"Essai sur le don", Marcel Mauss, 1923

“L’influence du bénévolat sur la santé des bénévoles", Cerphi, Bruder É, 2010

"La France bénévole", Ifop / Recherches et Solidarités, 2017

Ces articles peuvent vous intéresser

L’amour après 50 ans, est-ce bon pour la santé ?

L’amour après 50 ans, est-ce bon pour la santé ?

L’amour n’a pas d’âge, aujourd’hui, (re)vivre une histoire d’amour après 50 ans est possible. Quel l’impact sur votre santé ?  

Seniors, du rugby pour être plus forts

Seniors, du rugby pour être plus forts

Le rugby à XIII pour les seniors ? C’est possible ! Treize d’entre eux le pratiquent assidûment à Lyon. La mémoire et la prévention des chutes ont tout à y gagner.

Les incontournables

Du 22/01 au 28/01

Semaine de prévention du cancer du col de l'utérus

Appel à témoignages

Les sujets du mag vous intéressent ? Partagez avec nous vos expériences par mail lemag@eovi-mcd.fr !