13/02/18

Saint-Valentin : et si vous tentiez plutôt les câlins ?

Vous avez raté la journée des câlins le 21 janvier ? Bonne nouvelle : pratiquez-les toute l’année. Avec amis, famille ou « Valentin », ça vous fera du bien !

Pourquoi les câlins nous font du bien ?

Lorsque vous prenez quelqu’un dans vos bras et inversement, votre corps libère de l’ocytocine en quelques secondes. Communément appelée « hormone du bonheur », celle-ci procure un sentiment de bien-être immédiat. Le câlin renvoie également à notre enfance, donc de manière sous-jacente et inconsciente à une idée de sécurité.

Enfin, si l’autre est bienveillant, vous allez avoir tendance à l’être instinctivement, dans une logique du miroir.

     

La câlinothérapie en ateliers : késako ?

Les ateliers de câlinothérapie représentent un moment ludique et particulièrement libérateur.

Les objectifs ? Reconnecter avec son corps, renforcer la confiance en soi et en l’autre, rétablir des contacts humains simples. Concrètement, la câlinothérapie se pratique en ateliers d’une trentaine de participants, animés par des experts. Les séances débutent par des exercices pour se détendre, lâcher prise. S’ensuivent 2 sessions de 30 minutes de câlins à deux, où l’on donne et reçoit chacun son tour. Chacun peut refuser un câlin ou le stopper comme il le souhaite. Une 3e session collective clôt le cœur de la séance.

Ouverts aux hommes et aux femmes, ces ateliers n’ont aucune connotation de séduction.

    

Les câlins comme thérapie ?

La câlinothérapie n’est pas reconnue officiellement mais des psychologues en reconnaissent les effets bénéfiques.

Sans participer à des ateliers, vous pouvez vous faire du bien en intégrant cette pratique à votre quotidien, avec votre entourage, vos proches, enfants, parents, conjoint...

Vous voulez poussez l’expérience ? Outre les ateliers, vous pouvez tester les free hugs, bars à câlins, animaux et même robots à caresser, bars à chats… A vous de trouver la forme qui vous convient ou l’inventer !

Vous souhaitez que nous abordions un sujet. Faites-nous part de vos suggestions.
Ces articles peuvent vous intéresser

Activité physique et bien-être, où en êtes-vous ?

Activité physique et bien-être, où en êtes-vous ?

Tour d’horizon des points clés pour être bien dans son corps et dans sa tête. Faites le test !

4 raisons de consommer la musique sans modération

4 raisons de consommer la musique sans modération

A l’heure des Victoires de la musique, petit rappel : la musique est à consommer sans modération ! Elle est même recommandée pour la santé. 4 bonnes raisons à découvrir.