03/05/18

L’asthme : c’est grave docteur ?

Le 1er mai se déroulait la Journée mondiale de l’asthme. L’occasion de faire le point sur cette maladie qui, bien que fréquente, ne doit pas être prise à la légère.

L’asthme : c’est quoi ?

L'asthme est une maladie respiratoire chronique due à une inflammation des bronches. Ses symptômes ? Des crises caractérisées par :

  • Une gêne respiratoire
  • Une respiration sifflante
  • Une toux sèche ou une sensation d’oppression dans la poitrine

La fréquence et l’intensité des crises sont variables selon les personnes.

Si l’asthme est fréquent et contrôlable, gardez à l’esprit que l’asthme peut être mortel. Près de 900 décès lui sont attribué chaque année. Environ 10% des asthmes (dits « persistants ») peuvent entraîner un handicap respiratoire.

Il est donc important de le prendre en charge.

   

Comment se déclenche-t-il ?

Il se déclare le plus souvent pendant l'enfance :

  • 10 à 50% des cas au cours de la première année
  • 65 à 95% avant la cinquième année.

Mais il peut apparaître à tout âge.

 

Certains facteurs prédisposent à l'asthme :

  • En tête les causes allergiques : acariens, poussière, animaux, matériaux, pollen…
  • Le tabagisme
  • La pollution 

 

Nous sommes de plus en plus nombreux concernés, avec plus de 4 millions de personnes touchées en France.

60 000 hospitalisations en sont la conséquence.

1,5 million de malades l’ignoreraient.

   

Comment le combattre ?

  • En cas de doute, il faut en parler à votre médecin qui effectuera des examens (mesure du souffle, radiographie pulmonaire, tests cutanés…) et posera un diagnostic
  • Si vous êtes diagnostiqué, vous pourrez ainsi éviter les facteurs déclenchant ou aggravant  et suivre un traitement de fond pour le contrôler et conserver une qualité de vie en limitant la fréquence et la gravité des crises

   

Le saviez-vous ?

En cas d'enfoncement de la poitrine à chaque respiration, de difficultés à parler ou marcher, de bleuissement des lèvres ou des ongles, de perte de connaissance, rendez-vous immédiatement aux urgences de l'hôpital ou appeler le SAMU. Une crise d'asthme peut être mortelle. 

Source : lasantepourtous.com

Pour en savoir plus

Ces articles peuvent vous intéresser

Ces allergies auxquelles on ne pense pas

Ces allergies auxquelles on ne pense pas

Saviez-vous que le froid, les coccinelles et les baisers pouvaient provoquer des réactions allergiques ? Décryptage avec la docteure Catherine Quéquet, allergologue*.

Allergies, pensez bulletin pollinique !

Allergies, pensez bulletin pollinique !

Au printemps, les pollens explosent dans toute la France. Pour en savoir plus, les bulletins polliniques hebdomadaires sont précieux.

Les incontournables

Du 22/01 au 28/01

Semaine de prévention du cancer du col de l'utérus

Appel à témoignages

Les sujets du mag vous intéressent ? Partagez avec nous vos expériences par mail lemag@eovi-mcd.fr !