27/08/18

Intoxications alimentaires estivales : votre guide de survie

Eovi_Mcd_IntoxicationAlimentaire

Les intoxications alimentaires sont plus fréquentes en été. Pourquoi ? Comment les repérer ? Et surtout… comment s'en remettre vite ? Le point sur ce qu'il faut savoir.

L'intoxication alimentaire : c'est quoi ?  

Il s'agit d'une infection digestive souvent bénigne, mais dont les symptômes peuvent être très gênants. Vous la contractez en consommant des aliments contaminés par des agents pathogènes (bactéries, virus, parasites) ou par des substances toxiques (pesticides). Le plus souvent, une intoxication alimentaire est provoquée par la présence de bactéries, et par les toxines qu'elles libèrent dans votre organisme.

En été, la chaleur favorise le développement des bactéries, multipliant les risques d'intoxication alimentaire. C'est pourquoi vous devez redoubler de vigilance !

Qu'est-ce qui provoque la contamination ?

Rupture de la chaîne du froid lors du stockage, dépassement de la date de péremption du produit, cuisson inadaptée, plat laissé trop longtemps au soleil… Faites particulièrement attention aux aliments dits "à risque" : poissons, fruits de mer, produits laitiers, œufs, viande et charcuterie. 

Comment reconnaître une intoxication alimentaire ?

Les symptômes apparaissent rapidement, entre quelques heures et 72 heures après avoir consommé l'aliment contaminé. Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants, alors vous souffrez d’une intoxication alimentaire :

  • fièvre ;
  • vomissements ;
  • diarrhée ;
  • douleurs abdominales ;
  • déshydratation.

Quand devez-vous consulter un médecin ?

  • Systématiquement dès les premiers symptômes pour un jeune enfant ou une personne âgée.
  • Après 48 heures pour un jeune ou adulte si les symptômes persistent. En effet, une intoxication alimentaire bénigne passe toute seule au bout d'un ou deux jours.
  • Immédiatement pour tout le monde en cas de symptômes aggravés : diarrhée sanglante, forte fièvre, douleurs abdominales très intenses, problèmes de déglutition, d'élocution, pupilles rétrécies, confusion mentale, vertiges et/ou pertes de connaissance.

Comment réagir ? Nos 3 conseils*

  • Conseil n° 1 : soulagez votre intestin en consommant des aliments liquides et cuits (soupes, potages).
  • Conseil n° 2 : réintroduisez en petites quantités les féculents (de préférence du riz, mais aussi des pâtes ou des pommes de terre cuites), viandes et poissons maigres (dinde, lapin, daurade, cabillaud…).
  • Conseil n° 3 : vous sentez que vous allez mieux ? Vous pouvez recommencer à manger des fruits et légumes, d'abord cuits pendant deux jours, puis crus.

 N'oubliez pas de boire beaucoup d'eau en petites quantités (afin d'éviter les vomissements), et tout au long de la journée, surtout en cas de diarrhée. L'eau élimine les toxines et vous aide à lutter contre la déshydratation.

L'astuce en + ?

Une tasse de thé au gingembre après avoir mangé prévient les brûlures d'estomac, les nausées et autres symptômes de l'intoxication alimentaire. Il vous suffit de faire bouillir une cuillère à café de gingembre râpé dans une tasse d'eau, et d'y ajouter un peu de sucre ou de miel : un excellent remède maison ! 

* Ces conseils s'appliquent en cas d'intoxication alimentaire bénigne, ne nécessitant pas de traitement antibiotique.

 

Les erreurs à éviter  

  • Les anti-acides : efficaces contre les brûlures d'estomac, ils n'en diminuent pas moins votre résistance immunitaire aux bactéries, ce qui retarde votre guérison.
  • Les anti-diarrhéiques : s'ils ne sont pas prescrits par votre médecin, évitez d'en prendre. Ils retardent l'élimination des toxines par les selles.
Ces articles peuvent vous intéresser

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Les scientifiques l'affirment : le bonheur est l'allié de notre santé !  Pensées positives, substances chimiques… Le point sur le lien entre bien-être et forme physique.

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

Le bonheur, c’est bon pour la santé. Une pleine forme du corps et de l’esprit influe sur le sentiment de bien-être. Et si on s’entraînait pour être heureux ?

Les incontournables

Du 14/10 au 20/10

Semaine mondiale de l'allaitement maternel. Thème 2018 : "Allaitement maternel : racines de vie"

Du 15/10 au 19/10

Semaine de la santé auditive au travail : Thème 2018 : "Bruit, santé auditive et qualité de vie au travail"

16/10/18

Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

16/10/18 

Journée mondiale de l'alimentation

22/10/18

Journée mondiale du bégaiement

22/10/18 au 26/10/18

Semaine d'action internationale pour la prévention de l'intoxication au plomb

Appel à témoignages

Les sujets du mag vous intéressent ? Partagez avec nous vos expériences par mail lemag@eovi-mcd.fr !