05/03/18

Connectez votre santé pour l'améliorer

Les applis et objets connectés se multiplient pour gérer au mieux sa santé. Comment peuvent-ils vous aider à agir sur votre bien-être, au quotidien ? 

Quelle est la différence entre un objet connecté et un dispositif médical ?

Un objet connecté donne des informations sur votre santé : nombre de battements de cœur, de pas, de calories consommées. Vous pouvez ainsi contribuer, au quotidien, à être acteur de votre santé ! 

Un dispositif médical, quand à lui, a pour but d’interpréter les données qu’il collecte et de fournir un diagnostic à des fins thérapeutiques, comme dans les maladies chroniques (lecteur de glycémie, canne connectée). Ce dispositif est encadré par une réglementation stricte.

Au quotidien : vos alliés

Selon une étude(1) pour 78 % du grand public et 91 % des médecins, la santé connectée est une opportunité pour améliorer la prévention.

Podomètre, appli nutrition, tracker d’activité, calendrier menstruel… Dans votre quotidien, vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser des applis ou des objets connectés à vos tablettes et Smartphones, pour prendre soin de votre santé.

  Ces nouveaux outils vous permettent de :

  • Prendre des mesures pour préserver votre santé (ex : fréquence cardiaque)
  • Suivre l’évolution de vos performances physiques (ex : nombre de pas)
  • Avoir une meilleure connaissance de vos comportements (ex : alimentation, sommeil) et les modifier en conséquence
  • Avoir accès à des conseils prévention  (tel que Qalyo, qui propose des conseils personnalisés)

Dans la maladie : des appuis

Au-delà des bénéfices au quotidien, l’e-santé vous donne accès à des outils dans le suivi de certaines maladies, notamment chroniques.

  • Suivi des données : journal de bord pour les diabétiques, tensiomètre pour l’hypertension et le suivi des maladies cardiovasculaires…
  • Aide au maintien de l’autonomie : rappel de prise de médicaments, alerteur en cas de chute…
  • Renforcement de la relation avec les professionnels de santé : contacts facilités, partage des données, alerte en cas d’urgence…

 Attention toutefois !  S’ils peuvent s’avérer utiles, ces objets connectés ou applis ne remplacent pas un médecin. Avant de les utiliser, pensez à demander son avis à votre médecin traitant. Veillez également à utiliser des applis fiables, le site mhealth quality fait un classement des applis de santé labélisées.

Appel à témoignage

Quel type d'applis ou objets connectés utilisez-vous ? Témoignez par mail à l'adresse : lemag@eovi-mcd.fr  

Vous souhaitez que nous abordions un sujet. Faites-nous part de vos suggestions.
Ces articles peuvent vous intéresser

La prévention dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus

La prévention dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus

Pour lutter contre le risque de développement et d’évolution du cancer du col de l’utérus, pensez frottis et vaccination !

La téléconsultation : une solution face au désert médical ?

La téléconsultation : une solution face au désert médical ?

En passe de devenir un désert médical, la commune d’Oberbruck a ouvert, en 2016, un centre de téléconsultations. Zoom sur un dispositif encore inédit en France.

Les incontournables

Du 22/01 au 28/01

Semaine de prévention du cancer du col de l'utérus

Appel à témoignages

Les sujets du mag vous intéressent ? Partagez avec nous vos expériences par mail lemag@eovi-mcd.fr !