21/11/17

Connaissez-vous réellement les substituts au sucre ?

Le sucre est beaucoup utilisé en cuisine, notamment dans les desserts. Quels sont les alternatives au sucre pour limiter son taux de glycémie ? Découvrez les substituts !

Le sucre est produit principalement par la betterave sucrière et la canne à sucre, il apporte des glucides simples, qui fournissent de l’énergie, sur une courte période mais aucun autre nutriment. Pour limiter son apport en glycémie et prendre soin de sa santé, il existe cependant des substituts naturels ou artificiels.

Les substituts naturels issus des plantes :

  • La stévia est un sucre issue de la plante Stévia qui se cultive en Amérique du Sud. Elle a un goût quarante fois plus sucré que le sucre avec un taux de glycémie très bas, avec un arrière-goût de réglisse.
  • Le sirop d’érable est un sirop issu de la sève de l’érable d’Amérique du Nord. Son indice de glycémie bas permet notamment de réduire l’apport en calories et ainsi de se prémunir contre l’obésité, certains cancers et le diabète. C’est également un très bon antioxydant.
  • Le sirop d’Agave est issu de plantes d’agave, produit au Mexique. Son goût est plus doux que le miel. Son pouvoir sucrant s’estompe en cas de cuisson à température élevée. Faible en indice glycémique, il peut convenir aux diabétiques, attention, une surconsommation peut entraîner des troubles digestifs.

Les autres substituts naturels :

  • Le miel est produit par les abeilles à partir du nectar des fleurs. Elle a de nombreuses vertus et un goût sucré. Son indice de glycémie reste élevé, attention si vous êtes diabétique !
  • Le maltitol est un sucre d’alcool, issu du blé ou du maïs, il est moins calorique et ne provoque pas de pic de glycémie. Attention cependant, une forte consommation peut avoir un effet laxatif et engendrer des troubles gastriques. Il se trouve dans certains magasins spécialisé et souvent utilisé dans le chocolat.  
  • La pâte de Datte. La datte est riche en fibre alimentaires et possède de nombreux antioxydants. Son indice glycémique reste très élevé.

Le substitut artificiel le plus connu et le plus utilisé est l’aspartame.

Cet édulcorant artificiel est 150 fois plus sucré que le sucre. Il est déconseillé aux jeunes enfants et aux personnes souffrant de phénylcétonurie mais peut être utilisé pour les diabétiques. Il reste néanmoins controversé.

Pour en savoir plus : Diabète, comment le prévenir et vivre avec !

Vous souhaitez que nous abordions un sujet. Faites-nous part de vos suggestions.
Ces articles peuvent vous intéresser

7 idées reçues sur le sucre

7 idées reçues sur le sucre

Le sucre est autant l’objet de passion que de critiques en termes de nutrition mais qu’en sait-on vraiment ? La chasse aux idées reçues…

Eaux aromatisées : faites le bon choix !

Eaux aromatisées : faites le bon choix !

Les eaux aromatisées n'auraient-elles d'eau que le nom ? Pour se réhydrater en douceur cet été, profitez des conseils d'une experte : Manon Bergé, diététicienne.