19/10/18

Allaiter ou ne pas allaiter : et si on s’écoutait ?

Allaitement ou biberon ? Prenez votre décision sereinement, en connaissance de cause et sans aucune culpabilité. L’essentiel est de suivre votre envie.

 

Repères

  • 52% de femmes allaitent à la sortie de la maternité en France
  • 48% optent pour le biberon
  • 14 - 20 octobre : semaine mondiale de l’allaitement en France

 

Ces chiffres témoignages du clivage fort qui oppose les pour et les contres allaitement.

Les oppositions sont parfois houleuses, chaque partie étant convaincue de son choix… Pourquoi vouloir se convaincre les uns les autres ? Et si chaque femme, chaque couple, opérait ce choix personnel, intime, sans culpabilité, en toute liberté ?

 

Vous ne savez pas choisir ? Ce qu’il faut savoir sur les avantages et inconvénients de l’allaitement pour vous aider à prendre votre décision sereinement.

 

 

Le lait maternel c’est bon pour la santé

Vrai :

  • Il apporte les nutriments nécessaires au bébé (vitamines, sels minéraux…) et possède des anticorps le protégeant de certaines maladies.
  • Il aide bébé à bien digérer.
  • Il contribuerait à protéger les futurs adultes contre l’hypertension, le diabète, le surpoids…
  • L’OMS recommande l’allaitement jusqu’aux 6 mois de l’enfant.

 

Mais vraiégalement pour le lait en poudre, qui est adapté aux besoins nutritionnels de l’enfant, en termes énergétiques et caloriques.

Et parfois faux :

Le lait maternel transmet au bébé tous les aliments que vous ingérez. En cas de prise de médicaments, d'alcool ou de tabac, il vaut donc mieux vous abstenir d'allaiter.

 

Le lait maternel renforce les défenses immunitaires

Vrai : le lait maternel lui transmet vos anticorps, pour lutter contre les microbes, les virus digestifs.

 

Mais le lait maternel n’est pas vital dans notre pays (pas d’insalubrité…) ni une potion magique qui protègerait bébé de tous les problèmes de santé.

Et ces bénéfices seraient valables à condition que le bébé soit nourri exclusivement au biberon pendant 6 mois.

 

 

L’allaitement est bénéfique pour les jeunes mamans

Vrai :

  • Il provoque des contractions de l’utérus qui vous aide à perdre votre petit ventre plus rapidement !
  • Il diminuerait les risques de cancer du sein et de l’ovaire, ainsi que l’ostéoporose, selon l’Inpes.
  • Le lait maternel constitue la solution la plus économique !

 

Mais parfois faux :

  • En allaitant, vous êtes susceptibles de connaître une plus grande fatigue : sollicitations du bébé, pas de possibilité de partager avec le papa…
  • Les problématiques pratiques peuvent constituer un frein :

> vous pouvez être amenée à donner le sein dans des lieux publics, ce qui peut vous gêner ou gêner votre entourage,

> vous devez prévoir du matériel tel qu’un tire-lait si vous vous absentez un court moment, vous devez avoir également des protections pour les montées de lait…

  • L’allaitement peut parfois être douloureux : crevasses, montées de lait…
  • Il n’est bénéfique que s’il est vraiment souhaité.

 

 

Et si on s’écoutait ?

Pour choisir entre allaitement ou biberon, écoutez les conseils des uns des autres mais surtout écoutez-vous, vous !

Prenez en compte tous les facteurs qui pourront vous aider à décider : en premier votre envie, mais aussi votre mode de vie, votre intuition… Et surtout ne culpabilisez pas !

Ce qui sera bon pour vous le sera pour votre bébé.

Vous souhaitez que nous abordions un sujet. Faites-nous part de vos suggestions.
Ces articles peuvent vous intéresser

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Les scientifiques l'affirment : le bonheur est l'allié de notre santé !  Pensées positives, substances chimiques… Le point sur le lien entre bien-être et forme physique.

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

Le bonheur, c’est bon pour la santé. Une pleine forme du corps et de l’esprit influe sur le sentiment de bien-être. Et si on s’entraînait pour être heureux ?