27/10/18

4 conseils pour vaincre la fatigue automnale

La température baisse, les feuilles tombent, et vous vous sentez en petite forme. C'est la "fatigue automnale". Alors, comment repartir du bon pied ?

Pourquoi cette baisse de régime ?

Vous vous sentez en berne sans trop savoir pourquoi : il est possible que des facteurs externes viennent influencer votre santé. En l'occurrence, deux éléments viennent bousculer votre quotidien à l'automne :

  • L'été indien touche à sa fin :"C'était l'automne, un automne où il faisait beau..." Les paroles de Joe Dassin vous reviennent en tête ? C'est normal, nous avons vécu cette année un été indien inattendu et agréable ... Sauf que voilà, l'automne commence à reprendre ses droits. Et ce changement saisonnier ne laisse pas votre corps indifférent.
  • Or, qui dit nouvelle saison dit nouvelles habitudes : les journées rétrécissent et le froid s'immisce au quotidien. En d'autres termes, votre organisme doit s'habituer au changement de saison !

L'automne progressant, le décalage entre votre rythme interne et le changement de saison fait naître une fatigue persistante.

 

Et le changement d'heure dans tout ça ?

Institué en 1976 pour économiser l'énergie, le changement d'heure nous fait gagner une heure de sommeil à partir du 28 octobre cette année. Pour autant, ses jours sont comptés. La Commission européenne souhaite que les Etats membres choisissent de façon permanente l'heure d'hiver ou l'heure d'été à partir de 2019. Les raisons de cette proposition ? Une consultation publique menée en juillet/août 2018 auprès de 4,6 millions d'européens, dont 76% perçoivent le changement d'heure comme une "expérience négative", ayant un impact "néfaste sur leur santé". Pour l'instant, la France n'a pas encore pris sa décision sur le sujet.

Avec l'âge, la fatigue automnale augmente

Vous ne le savez peut-être pas, mais l'âge a un impact sur la fatigue automnale. Les années passant, votre production de sérotonine ralentit, ce qui vous rend plus vulnérable au changement de météo. Raison de plus pour faire le plein d'énergie à la rentrée !

 

Quels sont les symptômes de la fatigue automnale ?

  • "Pfff" (= lassitude) : vous vivez un trouble du "rythme circadien". Traduction ? Votre horloge interne est altérée par les changements d'ensoleillement et d'alternance jour/nuit.
  • "Grmf" (= morosité) : votre production de sérotonine, soit la molécule qui régule votre humeur, est modifiée.
  • "Tic tac tic tac" (= troubles du sommeil) : votre sécrétion de mélatonine, aussi appelée "hormone du sommeil", est perturbée.

Pas de panique pour autant, la fatigue automnale est naturelle et peut se résoudre très facilement !

4 conseils pour reprendre du poil de la bête

 

  • Conseil n°1 : la relaxation. Si vous faites face à des troubles du sommeil, des techniques de relaxation peuvent vous aider. Par exemple, vous pouvez dénouer les tensions avec la sophrologie, en apprenant à relâcher vos muscles un par un, du visage aux pieds.
  • Conseil n°2 : le sport. Marcher, courir, nager, ou encore faire du yoga : les exercices physiques sont un remède infaillible contre la fatigue, même s'il faut se motiver pour y aller ! Vos muscles sont oxygénés après une séance de sport, et vous vous sentez tonifié(e).  Le must ? Allier sport et plaisir en pratiquant vos activités en pleine nature (évitez quand même la natation en extérieur à l'approche de l'hiver...).
  • Conseil n°3 : la phytothérapie. Certaines plantes stimulantes peuvent booster votre organisme. Si votre fatigue est physique, le ginseng ou le cynorrhodon sont vos alliés. En cas de fatigue mentale, la sauge est là pour vous redonner de l'énergie ! Quant à la rhodiole, cette racine est un antidote à l'anxiété.
  • Conseil n°4 : les aliments tonifiants. Il suffit parfois de quelques aliments triés sur le volet pour retrouver la forme. Par exemple, les germes de blé, l'orange, les flocons d'avoine, la banane, l'épinard, le saumon ou encore la pomme de terre sont riches en vitamine B, connue pour augmenter la production énergétique du corps et lutter contre l'épuisement. Vous pouvez aussi faire une cure de jus de baies d'argousier, véritable concentré de vitamine C. Et si vous êtes plutôt adepte des cocktails, voici nos 3 recettes préférées (à faire chez soi avec des produits de qualité et de saison) : betterave-carotte-céleri, tomate-citron-poire, et pomme-poire. Yummy !

Vous êtes prêts ? A vous de jouer !

Ces articles peuvent vous intéresser

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Les scientifiques l'affirment : le bonheur est l'allié de notre santé !  Pensées positives, substances chimiques… Le point sur le lien entre bien-être et forme physique.

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

Le bonheur, c’est bon pour la santé. Une pleine forme du corps et de l’esprit influe sur le sentiment de bien-être. Et si on s’entraînait pour être heureux ?