14/01/19

2019 : vos bonnes résolutions solidaires

Eovi Mcd mutuelle voeux solidaires 2019

Manger sainement, faire du sport … Nos bonnes résolutions sont souvent centrées sur nous-mêmes. Alors, pourquoi ne pas tenter une nouvelle approche plus solidaire ?

A quoi servent les bonnes résolutions ?

Revenons sur les origines de cette tradition : inaugurée par les Babyloniens au début du IIe millénaire, elle consistait en un rituel de promesse non pas à soi-même mais aux dieux. La promesse de « remettre les compteurs à zéro » en remboursant ses dettes et en rendant les objets empruntés. Ce rituel permettait de réguler les relations sociales tout en responsabilisant les gens dans leur vie en communauté. Une tradition somme toute assez proche de celle que nous pratiquons actuellement, à la différence près qu’aujourd’hui on préfère se responsabiliser soi-même en tant qu’individu.

Les bonnes résolutions sont souvent récurrentes d’une année à l’autre : arrêter de fumer, équilibrer son alimentation, pratiquer une activité physique régulière, mettre de l’argent de côté… Ces souhaits du 1er janvier traduisent une volonté de s’auto-discipliner et de prendre soin de soi. Et si on changeait les choses cette année ? Les promesses des Babyloniens parlaient de rendre aux autres ce qui leur avait été prêté ou donné. Alors pourquoi ne pas profiter de cette nouvelle année pour se tourner vers les autres ? Des bonnes résolutions à l’engagement solidaire, il n’y a parfois qu’un pas.

 

Comment passer des bonnes résolutions à l’engagement ?

 « Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien » disait l’Abbé Pierre. Alors, par où commencer ? Voici 6 idées d’engagements petits et grands qui feront du bien autour de vous :

  • Devenez donateur régulier pour une association : en 3 minutes, vous pouvez prendre part à une cause qui vous est chère en fonction de vos moyens.
  • Devenez bénévole pour une association : si votre emploi du temps le permet, vous pouvez intégrer dans votre quotidien des actions solidaires en devenant bénévole pour une association. Collecte de vêtements, soutien scolaire, animation, maraudes… Pour trouver l’association qui vous convient, n’hésitez pas à consulter le moteur de recherche mis au point par France Bénévolat.
  • Donnez votre sang, plasma ou plaquettes : cela vous prendra entre 45 minutes (pour le don du sang) et 2h (plasma et plaquettes), et vous contribuerez peut-être à sauver des vies. Vous pouvez même vous inscrire sur la liste des potentiels donneurs de moelle osseuse, un don très rare qui peut faire la différence. Pour toute question et vérifier que vous êtes éligible, vous pouvez appeler l’Établissement français du sang (EFS) au 0800 109 900 (n°vert).
  • Ayez un geste envers les SDF que vous croisez : cela peut-être un salut, un sourire, un gobelet de café ou quelques minutes de conversation. En 2018, la Fondation Abbé Pierre exhortait les Français à « ne pas baisser les yeux devant la pauvreté ». Un conseil qu’on peut essayer de suivre chacun à son échelle au fil des semaines.
  • Faites le tri : vêtements, meubles, objets… La nouvelle année est l’occasion de faire le ménage par le vide. Or, quoi de plus écologique et solidaire que donner une seconde vie aux affaires dont vous ne voulez plus ? D’Emmaüs au Secours Populaire en passant par La Croix Rouge, de nombreuses associations seront heureuses de prendre le relais pour vous.
  • Aidez les migrants : cours de français, distribution de nourriture et vêtements, hébergement d’urgence… Il existe plusieurs façons d’aider ces personnes une fois arrivées en France.

 

Avis aux franciliens : pour la 2e année consécutive, la ville de Paris organise la Nuit de la Solidarité ! Du jeudi 7 au vendredi 8 février, vous avez une nuit pour aller à la rencontre des sans-abris et aider la municipalité et les associations à mieux connaître la situation de ces personnes.  

Le saviez-vous ? Vous pouvez aussi vous montrer solidaire au travail ! Certaines entreprises autorisent le don de jours de congés, pour aider un(e) collègue traversant une période difficile. Renseignez-vous auprès de votre service RH.

 

Les vertus insoupçonnées de la solidarité

Au-delà du bien que vous faites aux autres, être engagé dans une action solidaire vous procure aussi un bien-être à l’échelle individuelle. D’une amitié sincère à l’altruisme le plus total, « ces comportements participent à la production de sérotonine », comme l’explique le neurologue Pierre-Marie Lledo, directeur du département des neurosciences de l’Institut Pasteur. Aussi appelée « hormone du bonheur », la sérotonine est un neurotransmetteur impliqué dans le sentiment de plénitude et de contentement. De cette « chimie du bien-être » découle la psychologie positive, une méthode qui nous vient des États-Unis et qui fait de l’altruisme un marchepied vers le bonheur durable, en opposition à la quête du plaisir et de la récompense (l’hormone associée étant la dopamine). 

Dans tous les cas et quel que soit votre engagement, n’oubliez pas de garder du temps pour vous. L’assistance à autrui peut générer une « fatigue compassionnelle », bien connue des aidants familiaux ou du personnel soignant. C’est pourquoi vous devez veiller à intégrer vos actions solidaires dans un quotidien équilibré !

 

La solidarité dans la peau

Eovi Mcd mutuelle a créé un Fonds d’action sociale pour aider ses adhérents à faire face à un coup dur. Frais d’hospitalisation, achat de matériel en cas d’invalidité, aide à domicile, transports… En 2017, 680 434 euros ont été versés à 1 672 adhérents en difficulté exceptionnelle. 

Nos collaborateurs partagent aussi ces valeurs d’entraide. De la course annuelle pour Octobre Rose aux marches solidaires organisées en régions, en passant par l’initiation à la marche nordique, ils sont solidaires toute l’année !

Le 4 décembre 2018, l’EFS, ASSE Cœur-vert et le Groupe Aésio ont organisé une collecte de sang au Stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne. Bilan de l’opération : 564 dons. Loic Alliot, collaborateur Eovi Mcd mutuelle, témoigne : « Ca ne coûte pas grand-chose de le faire, et ça peut sauver des vies. Je donne mon sang 3 à 4 fois par an depuis maintenant 5 ans. J’ai eu vent de cette opération grâce aux affiches présentes sur mon lieu de travail et l’email envoyé par Eovi Mcd mutuelle à tous les collaborateurs. L’accueil était très chaleureux et tout s’est bien passé. Est-ce que je reviendrai l’année prochaine ? La réponse est oui. »

Meilleurs vœux solidaires à toutes et à tous, et très belle année !

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Le bonheur, quel impact sur la santé ?

Les scientifiques l'affirment : le bonheur est l'allié de notre santé !  Pensées positives, substances chimiques… Le point sur le lien entre bien-être et forme physique.

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

5 conseils pour être heureux et rester en pleine forme

Le bonheur, c’est bon pour la santé. Une pleine forme du corps et de l’esprit influe sur le sentiment de bien-être. Et si on s’entraînait pour être heureux ?

Les incontournables

Du 22/01 au 28/01

Semaine de prévention du cancer du col de l'utérus

Appel à témoignages

Les sujets du mag vous intéressent ? Partagez avec nous vos expériences par mail lemag@eovi-mcd.fr !