Suis-je asthmatique ?

De plus en plus répandu, l’asthme touche plus de 4% millions* de Français, dont près d’1,5 million le nombre de malades qui l’ignorent. Savoir le diagnostiquer permet pourtant de réduire les risques de complications.


asthme

L’asthme est une maladie respiratoire chronique due à une inflammation des bronches. S’il se déclare le plus souvent pendant l’enfance (10 à 50% des cas au cours de la première année, 65 à 95% avant la cinquième année), il peut apparaître à tout âge.

Certains facteurs prédisposent à l’asthme : en tête les causes allergiques (80% des asthmes de l’enfant, 50% des asthmes de l’adulte), la prématurité, une tendance aux bronchiolites durant l’enfance, ainsi que le tabagisme. Par ailleurs, la pollution jouerait un rôle dans le développement de l’asthme, avec une augmentation de 40% observée depuis 15 ans chez les adolescents.

Ai-je les symptômes de l’asthme ?

L’asthme se manifeste par des crises conjuguant toux (généralement sèche et nocturne) et respiration sifflante. Il peut également se traduire par une sensation d’essoufflement. La durée et l’intensité des crises sont variables d’une personne à l’autre. Leur fréquence peut alterner entre quelques heures, quelques jours, mois ou même années. Certains peuvent éprouver une gêne respiratoire au quotidien. Sachez qu’une toux lors d’efforts, d’exposition à certaines substances ou poussières, des bronchites à répétition, un essoufflement, des sifflements dans la poitrine sont des signes qui doivent m’alerter.

Que faire si j’ai un doute ?

LP1506_Chiffre

Je contacte mon médecin qui effectuera des examens : mesure du souffle, radiographie pulmonaire, tests cutanés... Il diagnostiquera un éventuel asthme, en identifiera la nature et les causes, ainsi que le stade de gravité.

Je pourrai ainsi éviter les facteurs déclenchant ou aggravant les crises et suivre un traitement adapté pour contrôler les symptômes et réduire les complications. Celles-ci peuvent engager le pronostic vital. Environ 10% des asthmes (dits « persistants ») peuvent entraîner un handicap respiratoire.
 
* Source : viva.presse.fr, mai 2015
 ** Source : lasantepourtous.com

Le saviez-vous ?

En cas d’enfoncement de la poitrine à chaque respiration, de difficultés à parler ou marcher, de bleuissement des lèvres ou des ongles, de perte de connaissance, se rendre immédiatement aux urgences de l’hôpital ou appeler le SAMU. Une crise d’asthme peut être mortelle. 7 personnes par jour en meurent en France.

Source : lasantepourtous.com