Le tatouage - Est-ce sans danger ?

Un papillon sur le dos ? Le prénom de mon enfant sur le bras ? Quelques précautions à prendre avant de passer sous l’aiguille du tatoueur. 


Tatouer, c’est dessiner un motif indélébile en introduisant des pigments de couleur sous l’épiderme, à l’aide d’une aiguille. La technique, qui n’est pas anodine, peut être déconseillée à certaines personnes et nécessite, dans tous les cas, une attention particulière..

Prêt à tatouer ?

Tatouage_600x315px

Aujourd’hui très répandu, le tatouage n’est pas pour autant adapté à tout le monde. Il est essentiel de consulter préalablement un dermatologue. Il pourra vérifier que ma peau peut le tolérer. Les peaux très sensibles, sujettes aux allergies ou ayant subies des maladies (psoriasis par exemple) constituent une contre-indication.

A savoir pour les femmes qui projettent une grossesse : certains médecins refusent d’effectuer la péridurale sur une zone tatouée. Ils évitent ainsi le risque d’entrainer des pigments de couleur dans la moelle épinière. Avant de franchir le pas, je m’assure aussi de ne pas être allergique aux pigments de couleur utilisés, sous peine de m’exposer à des réactions cutanées (eczéma, démangeaisons…). Et j’évite de me faire tatouer sur ou autour d’un grain de beauté.

Infections : comment les prévenir ?

Les normes sanitaires sont encadrées par la loi (1). Afin d’éviter les risques de contamination (notamment hépatites B et C, HIV…), je m’assure que mon tatouage est réalisé dans des conditions d’hygiène optimales. Je privilégie les professionnels installés. Je prends le temps d’échanger avec le tatoueur sur son approche (hygiène, motifs réalisés...) et de comparer différents lieux…

Quelques points de vigilance m’aident à évaluer le niveau de salubrité du salon : le tatoueur doit se laver les mains et porter des gants stériles, désinfecter ma peau avant de débuter le dessin, le matériel en contact avec la peau doit être à usage unique, stérilisé, les zones de travail désinfectées…

Soigner mon tatouage

pastille tatoo

Durant les 2 à 4 semaines de cicatrisation, je suis attentivement les recommandations de mon tatoueur (application d’une crème spécifique, nettoyage régulier au savon doux, aération de la peau). Le soleil, la plage et la mer ne sont pas mes amis !

Pour éviter les mauvaises surprises, je protège mon tatouage de toute agression extérieure (rayons UV, sable, sel…). Je me prémunis ainsi des infections et garantis l’éclat du dessin pour de longues années. Je pourrai ainsi profiter de mon tatouage pour la vie (2) !
 
(1) Loi du 19 février 2008 sur le tatouage par effraction cutanée et perçage.
(2) Si mon tatouage ne me convient plus, des techniques d’effacement existent, mais restent toutefois douloureuses et la plupart du temps imparfaites (compter 8 à 12 séances). Pour plus d’informations, voir avec son dermatologue.  

Le saviez-vous ?

Tatouage éphémère au henné : gare aux allergies !

Si le henné traditionnel (de couleur orange) est inoffensif, le henné noir souvent utilisé pour les tatouages éphémères est enrichi d’une substance chimique* extrêmement allergisante. Nous ne saurons le recommander ! Des réactions type eczéma, fièvre, démangeaisons peuvent subvenir de 48h jusqu’à 15 jours après le tatouage, et parfois même laisser des cicatrices permanentes. Consulter d’urgence votre dermatologue.

* La paraphenylenediamine (PPD).

55 ans et plus

Des services rien que pour vous

Réseau Kalivia

Réseau Kalivia

Bénéficiez de prestrations de qualité à moindre coût.

Eovi Mcd mutuelle est partenaire du réseau Kalivia pour vous permettre de bénéficier de prix préférentiels et de services complémentaires.

> En savoir plus

Assistance

Assistance

Eovi Mcd mutuelle

vous accompagne au quotidien

Faites face aux aléas de la vie avec l’organisation et la prise en charge de diverses prestations.

> En savoir plus

Loisirs

Loisirs

Des vacances à prix réduit grâce à notre partenaire Vacanciel.

Plus de 30 destinations dans les plus belles régions de France.

> En savoir plus