Tous "accros" au portable ?

62% des français utilisent davantage leur téléphone depuis le 1er confinement. Vous- aussi, vous ne pouvez plus vous séparer de votre portable ? Seriez-vous nomophobe ? Quelques astuces pour vous passer de votre téléphone. 

30/11/20
Temps de lecture estimé : 3 min

Le confinement revient et avec lui certaines habitudes. En effet, lors du 1er confinement, selon une étude de l’IFOP, en France, , le smartphone a été le plus utilisé pour : 

  • les applications de messagerie (59 %),
  • la navigation Internet (56 %), 
  • la consultation et la rédaction de courriels (28%).

 

Quels sont les usages ? 

En période de confinement, notre téléphone portable nous permet de rester connectés au monde extérieur, à nos amis, à notre famille. Les usages sont différents :

  • La navigation sur internet permet de s’informer de l’évolution de la situation
  • Les applications de messagerie et les mails sont l’occasion de rester proches, de garder le lien, même à distance 
  • Les réseaux sociaux peuvent être une source de créativité avec le lancement de certains défis, challenges pour s’occuper 
  • Les outils de visioconférences ont explosé à la fois dans la sphère professionnelle (réunion, formation à distance) et également dans la sphère personnelle (anniversaire, évènement virtuel).

Le téléphone devient notre meilleur ami, mais attention à ne pas devenir nomophobe ! 

 

Qu’est-ce que la « nomophobie » ? 

La dépendance au téléphone mobile, une pathologie de plus en plus répandue qui porte désormais un nom : la nomophobie. Contraction de « no mobile phobia », elle désigne l’angoisse d’être séparé de son portable. Ce phénomène touche surtout les jeunes, mais de plus en plus d’actifs sont soumis à cette addiction. 
Aujourd’hui, vous utilisez votre téléphone au quotidien et pour toutes vos démarches : recherche d’informations, GPS, prise de rendez-vous, appels et sms….

 

Quels comportements peuvent être considérés comme nocifs pour votre santé?

  • Votre batterie est à plat, vous ne captez pas et là, c’est la panique, votre obsession est de trouver du wifi ou du courant ! 
  • En voiture, au restaurant, au cinéma, vous recevez un sms et vous vous sentez obligé d’y répondre ! -    Vous le consultez sans cesse, etc..

 

Quels sont les risques sur votre santé ? 

L’addiction au téléphone peut avoir des impacts sur votre santé : 

  • Vous vous déconcentrez plus facilement. Par exemple, une tâche qui devrait durer 30 minutes vous prend en réalité 60 minutes. Et vous ne vous en rendez pas compte ! Or ceci a un impact sur vos capacités cognitives: troubles de la mémoire, perte des repères dans le temps, trouble de l’attention…
  • Vous êtes sursollicité et parfois le stress prend le dessus lorsque les notifications viennent de partout. Attention au burn-out numérique.
  • Vous pouvez souffrir de troubles du sommeil, surtout si vous utilisez votre téléphone avant de vous coucher.
  • Vous pouvez avoir des troubles musculosquelettiques (main, pouce, coude, épaules, cervicales).
  • Vous pouvez développer des problèmes de santé : fatigue oculaire, migraines…
  • Vous risquez de vous isoler et de vous comparer aux autres : sans vous rendre compte, l’utilisation du téléphone vous déconnecte de votre monde, de vos proches ! Cela peut causer des problèmes dans votre vie de famille, dans votre couple.
  • Vous passez votre temps de repos à consulter vos mails, traiter des dossiers pro… pensez à votre droit à la déconnexion !
  • Vous souffrez d’angoisse, de manque et même d’un sentiment de vide, si vous n’avez pas votre téléphone ! 

 

Et si vous essayiez de vous passer de votre téléphone ? 

Le confinement est un bon moyen de tenter l’expérience ! Vous télétravaillez toute la journée ? Faîtes une pause d’écran et trouvez d’autres activités : lectures, rangement, cuisine…  

  • Essayez de laisser votre téléphone de côté plusieurs fois par jour. Commencez par 15 minutes…jusqu’à atteindre une heure de répit. 
  • Evitez de dormir pas avec votre téléphone et de l’utiliser comme réveil.
  • Trouvez d’autres occupations : lecture, sport, jeux de société… 

 

Lorsque ce confinement sera terminé, continuez l’expérience, retrouvez d’autres astuces : 

  • Laissez votre téléphone dans votre sac lorsque vous êtes entre amis. Encore mieux ! Au restaurant, mettez votre téléphone dans un panier, le 1er qui y touche paie l’addition ! 
  • Désactivez vos notifications : surtout lorsque vous êtes entrain de faire une activité : cinéma, musée...etc.

 

Conseil d’un expert 
Par Sylvie Lauriet, psychologue

« Vous pouvez être surpris du temps que vous passez sur votre téléphone. Relevez le challenge : comparez votre temps d’une semaine à l’autre et essayez de le diminuer ! Ainsi vous utiliserez votre téléphone pour de « vraies » raisons et non plus par habitude. »

 


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X