Maladies chroniques : les mesures face au Covid-19

Qui sont les personnes les plus exposées aux risques liés au virus ? Quelles mesures ont été prises pour mieux les accompagner ? On fait le point !  

08/04/20
Temps de lecture estimé : 3 min.

Les critères de vulnérabilité établis par Le Haut Conseil de la santé publique sont les suivants :

  • Maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique...)
  • Insuffisances respiratoires chroniques
  • Mucoviscidose
  • Insuffisances cardiaques toutes causes
  • Maladies des coronaires
  • Antécédents d’accident vasculaire cérébral
  • Hypertension
  • Insuffisance rénale chronique dialysée
  • Diabètes de type 1 insulinodépendant et diabète de type 2
  • Maladie hépatique chronique avec cirrhose
  • Obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40

Vous pouvez retrouver la liste complète des personnes considérées comme à risque ici

Si vous avez une maladie chronique, il est important de continuer à consulter. N’hésitez pas à contacter régulièrement votre médecin traitant pour discuter de l’évolution de votre état de santé. 

 

Si vous souffrez d’une maladie chronique et que vous avez un doute ou une question sur le Covid-19 :

Vous pouvez contacter la "ligne C" au 01 41 83 43 06 destinée à informer et à orienter les personnes vivant avec une  maladie chronique. Il s'agit d'un numéro ouvert 7j/7, de 9h à 17h. 

 

Si vous êtes un patient à risque et que vous travaillez : 

Conformément aux décisions gouvernementales, si l’état de votre santé présente un risque des développer une forme sévère du Covid-19, vous devez rester chez vous, en arrêt de travail si aucune solution de télétravail n’est envisageable. Sachez que vous pouvez désormais bénéficier d’un arrêt de travail pour une durée initiale de 21 jours sans passer par votre employeur ni par votre médecin traitant. Pour l’obtenir, rendez-vous sur le site www.declare.ameli.fr.

 

Si vous avez une maladie respiratoire chronique et que vous suivez un traitement :

Dans un communiqué, les médecins ont tenu à mettre en garde les personnes souffrant d’une maladie respiratoire qui reçoivent un traitement par corticoïdes inhalé ou oral. Il ne faut « pas l’interrompre sans l’avis de votre pneumologue ou de votre médecin traitant, au risque de déstabiliser votre maladie (exacerbation, aggravation) ».

 

Si vous avez une maladie chronique avec un traitement de fond et que votre ordonnance est périmée : 

Afin d'éviter toute interruption de traitement préjudiciable à votre santé, un décret publié le 15 mars autorise les officines à accepter les ordonnances expirées en cas de maladie chronique.

 

Si vous êtes diabétique de type 1 ou de type 2 :

La Fédération des Services Hospitaliers de Diabétologie propose une application e-santé disponible pour les patients diabétiques. Vous pouvez vous inscrire directement ou par l’intermédiaire d’un médecin sur le site www.covidiab.fr. Ainsi, vous aurez accès à une médiathèque mise à jour quotidiennement. Des notifications vous seront envoyées à chaque fois qu’une information utile est publiée. De plus, à travers des questionnaires, des conseils personnalisés vous seront fournis. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Déconfinement, comment reprendre le travail sereinement ?

Déconfinement, comment reprendre le travail sereinement ?

Alors que le déconfinement s’intensifie, comment reprendre le chemin du travail avec sérénité ? Éléments de réponse avec Marie Benoît-Beaupère, psychologue du travail. 

Déconfinement : comment accompagner nos enfants ?

Déconfinement : comment accompagner nos enfants ?

Après huit semaines de confinement, les enfants ont besoin de nouveaux repères. Florence Millot*, psychologue, nous explique comment les aider à se déconfiner.


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X