4 idées reçues sur les problèmes d’audition

Vous pensez bien connaître les problèmes d’audition ? Mais que savez-vous vraiment ? Comment démêlez le vrai du faux ? Tour d’horizon. 

26/10/20
Temps de lecture estimé : 3 min

Certaines idées reçues peuvent freiner la détection de problèmes d’audition : 

Idée reçue n°1 : un casque audio protège mieux que de simples écouteurs


Oui et non. Il est certain que les casques restituent mieux le son qu'une paire d'écouteurs. Toutefois, une meilleure isolation du milieu ambiant, cumulée à un rendu sonore de plus grande qualité, font qu'il est facile de dépasser les décibels supportables pour vos oreilles, sans que vous vous en rendiez compte. 

Les sons deviennent gênants et nocif (si prolongé), lorsqu’ils dépassent 75 à 80 décibels et qu’ils sont prolongés (niveau comparable à une circulation sur l’autoroute, un aspirateur).  

 

Idée reçue n°2 : vous entendez parfaitement bien, vous n’avez pas besoin de faire de dépistage


La plupart des personnes atteintes de troubles additifs ne s'en rendent pas compte. C'est souvent l'entourage qui remarque des difficultés à suivre une conversation ou le volume d'une télévision monté trop haut. Si vos proches vous l’ont déjà fait remarquer, écoutez-les et faites-vous dépister ! Pour cela, rendez-vous chez votre médecin traitant qui effectueras un test. Renseignez-vous également auprès de votre ville, des campagnes de dépistages ont lieu toute l’année. 

Vous pouvez également souffrir de sifflements, de bourdonnements, une impression d’avoir du coton dans les oreilles… Dans ce cas, allez consulter votre médecin traitant. 

 

Idée reçue n°3 : la déficience auditive est inévitable

Même s’il est vrai qu’en vieillissant notre audition devient moins bonne, la perte auditive n'est pas une fatalité. C'est un environnement sonore agressif qui cause bien souvent une accélération de la détérioration du capital auditif. Vous avec donc un rôle à jouer en maîtrisant votre environnement.

 Pour cela, des solutions existent afin de préserver votre capital auditif : bouchons d’oreilles, casque anti-bruit, filtre acoustique…

 

Idée reçue n°4 : les problèmes auditifs ne concernent que les personnes âgées

Tout le monde peut souffrir de troubles de l'audition, il n'y a pas d'âge pour que des problèmes d'oreille interne ou externe apparaissent.

« 56% des 15 -17 ans ont déjà ressenti des phénomènes de sifflement ou bourdonnement dans les oreilles suite notamment à l’écoute de musique avec casque ou oreillettes. 9% des 15 -17 ANS souffrant d’acouphènes déclarent une perte auditive associée »(1).

 

Conseil d’expert
Par Nora Souli, médecin généraliste
« Pour savoir si vous êtes concerné, en cas de doute, n'hésitez pas à faire contrôler votre audition et en parler à votre médecin traitant.

 

Sources

(1)    Enquête Ifop –JNA 2018 - « Acouphènes et hyperacousie : quelles réalités ? »

Prenez soin de vos oreilles : https://www.nosoreilles-onytient.org/ 

Recommandations de l'OMS en matière d'audition :  http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/ear-care/fr/

 

 


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X