Prévenez les chutes de votre enfant, adoptez les bons réflexes

Les chutes sont la première cause d’accident de la vie quotidienne chez les tout-petits et sont responsables d’hospitalisations. Faites le point sur les risques pour mieux les prévenir.

20/09/19
Temps de lecture estimé :

Avant tout, évitez de laisser votre enfant sans surveillance avant ses 6 ans. Il est important que vous lui expliquiez les dangers pour limiter les risques d’accident. Ensuite, adoptez les bons réflexes en fonction de son âge.

Dès la naissance, une attention de tous les instants

  • Chez les nouveau-nés, le premier danger est la table à langer. Avant de changer votre bébé, assurez-vous d’avoir tout ce qu’il vous faut à portée de main.
  • Quoi qu’il arrive, pour répondre au téléphone par exemple, prenez votre enfant avec vous si vous devez vous déplacer.
  • À l’heure des repas, dès 6 mois, vous pouvez installer votre enfant dans une chaise haute. Le siège doit répondre aux normes françaises, avec une sangle d’entrejambes et une ventrale. Attachez-les systématiquement. Vérifiez également que la chaise possède une bonne assise au sol.

Sécuriser les premiers déplacements

Lorsque votre enfant commence à se déplacer (entre 6 et 9 mois) :

  • Fixez des barrières en haut et en bas des escaliers.
  • Montrez lui, dès que possible, comment descendre et monter les marches : sur les fesses, à quatre pattes, debout.
  • Ne le laissez pas utiliser les escaliers seul avant qu’il puisse se tenir correctement à la rampe.
  • Dès qu’il peut se tenir debout, votre enfant voudra sortir de son lit à barreaux en l’escaladant.

Quelques précautions à prendre :

  • Optez pour des barrières qui s’abaissent afin de limiter le dénivelé en cas de chute, enlevez les peluches qui pourraient servir de marche-pied et disposez des coussins au pied du lit.
  • Quant aux lits superposés, ils sont déconseillés aux moins de 6 ans. Le jour, mieux vaut enlever l’échelle pour éviter que les plus petits n’y grimpent pour jouer.
  • Enfin, les fenêtres représentent un réel danger : chaque année, les défenestrations font 250 victimes, surtout chez les enfants de moins de 10 ans. Prenez soin de fermer les fenêtres quand vous sortez d’une pièce, équipez le système d’ouverture d’un mécanisme de sécurité et évitez de placer des meubles à proximité.
  • Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin, attention aux jeux de plein air (trampoline, balançoire…), vérifiez que le matériel répond bien aux normes de sécurité.

Ces articles peuvent vous intéresser

AVC : le sport est votre allié

AVC : le sport est votre allié

Après un accident vasculaire cérébral, il est essentiel de se remettre au sport dans de bonnes conditions. Pourquoi ? Comment ? On vous dit tout.

Fusion CMU-C / ACS : ce qui change

Fusion CMU-C / ACS : ce qui change

Le 1er novembre 2019, la CMU-C et l’ACS ont fusionné pour donner naissance à la complémentaire santé solidaire (CSS). Une nouvelle ère commence !


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X