Méduses : 8 règles en cas de piqûre

Eovi Mcd Mutuelle
07/08/19
méduses

Fascinantes, les méduses sont redoutées par les vacanciers. En recrudescence dans les mers, elles peuvent gâcher nos baignades. En cas de piqûre, comment réagir ? 

 

Les méduses partagent de plus en plus la mer avec les baigneurs. Ces corps translucides et gélatineux seraient même en passe d’envahir les littoraux .

En cause : les changements climatiques et la surpêche, qui favorisent l'extinction d’espèces connues (thons, tortues ou poissons-lunes).

Pour les vacanciers, les risques de piqûres sont à la hausse.

Si les lésions entraînées par leurs filaments sont rarement graves en France, mieux vaut savoir se soigner.

 

Règle n°1 - Restez calme

Pour rejoindre la rive, ne paniquez pas sous l'effet de la douleur, semblable à une décharge électrique ou une brûlure vive.

 

Règle n°2 – Gérez les tentacules

Elles projettent la toxine, aussi il faut les retirer habilement. Vous pouvez par exemple vous munir d’une carte rigide, du plat d’un couteau ou de tout ustensile permettant de râcler doucement la peau pour enlever les parties venimeuses encore présentes.

 

Règle n°3 – Ne rincez pas à l’eau douce

Cet élément étranger stimulerait la libération du venin.

 

Règle n°4 – Utilisez votre environnement immédiat

Par exemple, mélangez du sable à l’eau de mer permettra de piéger les tentacules récalcitrants.

 

Règle n°5 – N’irritez pas plus votre peau

Au contraire, frottez-la délicatement pour retirer les derniers fragments de filaments.

 

Règle n°6 – Appliquez de la pommade

Une fois ces opérations réalisées, vous pourrez soulager la douleur avec une pommade. Demandez conseil à un pharmacien. En cas de doute n’attendez pas, consultez un médecin sur place ou si besoin le service des urgences.

 

Règle n°7 – Prenez votre mal en patience

Calmée par les pommades, la douleur disparaît en quelques jours. Il en va de même pour les lésions pigmentées sur la peau.

 

Règle n°8  - Consultez la cartographie des zones à risques

Si la perspective de rencontrer cet animal des mers vous inquiète, rendez-vous la cartographie des zones à risques.

 

Vous êtes désormais prêt pour l’aventure !

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Pour un moral au beau fixe : pensez au soleil

Pour un moral au beau fixe : pensez au soleil

S’il s’avère dangereux pour la peau, le soleil n’en reste pas moins indispensable au bon fonctionnement de notre corps et de notre esprit. Cap sur ses bienfaits naturels.

Envie de voyage ? Anticipez vos éventuels frais médicaux

Envie de voyage ? Anticipez vos éventuels frais médicaux

Avec les beaux jours, vous avez envie de voyage ? Le point sur les démarches pour bénéficier d’une prise en charge de vos soins médicaux si besoin.