Ces retraités hyperactifs : découvrez leur secret

Mieux vieillir
Image Particuliers

Activité physique, culturelle, amis, voyages… De plus en plus de seniors ont une retraite active. Témoignages d’hyperactifs qui  ont tout pour garder la forme !

 

S’offrir une nouvelle vie

Chant, chorale, Qi Gong, natation, voyages, excursions, jardinage : tel est le planning de Fabienne et François*, la soixantaine active. « Je n’ai jamais autant bougé que depuis que je suis à la retraite, sourit cet ancien cadre plutôt habitué à la sédentarité. Il nous a fallu re-traiter notre vie ». Pour aborder cette nouvelle étape c’est souvent sa compagne, Fabienne, rencontrée voici quatre ans, qui donne le « la » en multipliant les sorties.

Depuis le village de Bourgogne où ils ont élu domicile, ils se sont vite créé un cercle social riche. Fabienne s’occupe de fédérer les participants d’un festival de jazz haut de gamme qui irradie dans toute la région. A son instigation, François a mis sa belle voix de basse au service d’une chorale. Pour rester en forme physique, ils se rendent également à la piscine municipale une fois par semaine : « logiquement nous n’y dérogeons pas, même l’hiver », souligne Fabienne.

François lui préfère toutefois des séances de jardinage intenses. Il s’y s’adonne dès que possible depuis qu’il s’est découvert une passion pour la permaculture, « une manière bio de cultiver autrement son potager », dit-il. Depuis l’an dernier, une séance de gymnastique douce est venue charger un peu plus leur agenda. Le tout saupoudré de voyages : en plus du proche Morvan qui leur est cher et des allers-retours à Paris, ils papillonnent régulièrement dans le Sud-Ouest, à La Rochelle ou à l’étranger. Des retraités très actifs.

 

Un nouveau métier, pour le plaisir

A 69 ans, Romain* partage son emploi du temps entre Paris et la Provence depuis sept ans. Dans sa nouvelle vie de retraité, cet ancien avocat, aussi svelte que tonique, ne chôme pas. Amoureux des abeilles et inquiet de leur devenir, il s’est lancé dans l’apiculture en 2014, une année sinistrée pour celles qui sont devenues ses protégées. A sa manière, il fait aujourd’hui partie des quelque 4465 apiculteurs de la région PACA.

Formation, élevage, division des colonies pour éviter la dispersion des essaims, surveillance, récolte du miel : il a beaucoup appris sur le tas. « J’ai également fait plusieurs stages d’apprentissage et me suis documenté pour gérer les difficultés du métier », raconte-t-il. En parallèle, il s’occupe d’un jardin exigeant : « ici la nature est soumise à des froids intenses et des étés brûlants ». Pour couronner le tout, il s’est récemment pris de passion pour le golf qui l’accapare chaque matin dès 8 heures.

« Ces séances m’apportent le challenge et le bien-être, dit-il. Le golf est également un excellent exercice pour développer la patience car on ne réussit pas de jolis coups tous les jours ». Le green fait désormais le miel de cet hyperactif qui parvient malgré tout à glisser quelques voyages dans son agenda. « Il faut bouger, plaide-t-il, pour avoir la satisfaction d’accomplir des choses et de s’accomplir ».

 

Vous l'avez compris, le secret de nos retraités hyperactifs : des projets et de l'enthousiasme.
Alors à vos loisirs, prêts ? Partez !

Pour en savoir plus

  • 97% des retraités se sentent bien dans leur âge.
  • 99 % d’entre eux pratiquent au moins une activité physique par semaine. Près de 9 sur 10 jonglent avec deux activités.
  • Top 3 des activités plébiscitées : jardinage, activités manuelles, marche.
  • 63 % des seniors estiment ainsi avoir une vie sociale riche.
  • 3 seniors sur 4 estiment qu’il est facile pour eux de bien vieillir.

 Source : Sondage Observatoire de la santé, sondage Ifop, 2016

Ces articles peuvent vous intéresser

Défi autonomie : les nouvelles technologies au service des seniors ?

Défi autonomie : les nouvelles technologies au service des seniors ?

Le vieillissement suscite des inquiétudes. Avec l’allongement de l’espérance de vie, le maintien de l’autonomie est un réel enjeu. La solution : les  nouvelles technologies ?

Rencontre avec Robert Tivert, bénévole au sein du Club Eovi Mcd Solidarité

Rencontre avec Robert Tivert, bénévole au sein du Club Eovi Mcd Solidarité

À 74 ans, Robert Tivert est membre du Club Eovi Mcd Solidarité, il donne des cours d’informatique, organise des marches solidaires*… Portrait d’un bénévole hyperactif.