Les cures « miracles » le sont-elles vraiment ?

Les cures « miracles » ont la cote et prennent la forme d’ampoules, gélules et restrictions alimentaires en tous genres. Mais sont-elles vraiment efficaces ?

03/09/19
Temps de lecture estimé :
Eovi Mcd cures miracles

Cures détox, cures vitaminées, jeûnes… d’où vient cet engouement ?

Voilà une mode qui n’a jamais été démodée ! Oui, les jeûnes religieux ont toujours été populaires dans l’histoire de l’humanité : Yom Kippour, carême, ramadan, Ekadashi… Leur point commun ? Une certaine idée de la « purification » du corps, préalable nécessaire à celle de l‘esprit. « Ce sont des idéaux profondément enracinés dans la psychologie humaine » explique le Pr Gabriel Perlemuter, chef du service d’hépato-gastro-entérologie et nutrition à l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart. La mode des régimes, cures et compléments alimentaires « détox », « purificateurs » et autres découle de cette tradition à la fois religieuse et culturelle.

 

Détox = intox ?

Si on regarde de plus près cette tendance, on constate que les cures visent à donner à votre corps « un coup de pouce » :

  • en le débarrassant de ses toxines,
  • en boostant certains de vos organes (reins, foie…)…

Prenons l’exemple d’une cure très populaire : la détoxification du foie. Jus de citron, gélules de poudre d’artichaut et cures de radis noir figurent en tête des solutions vantées pour « purifier » le foie et optimiser son fonctionnement. Or, le foie est une machine très complexe et performante qui accomplit une mission considérable : débarrasser le corps de ses toxines. Ce n’est pas un filtre d’aspirateur qu’il suffirait de décrasser ! Comme le souligne le Pr Perlemuter, « le foie ne stocke pas de toxines, c’est une usine d’épuration » ! L’ « accumulation des toxines » dans le corps relève plus de la superstition que de la réalité scientifique. Pire, les cures détox du foie entretiennent l’idée qu’elles « nettoient » le corps des excès passés, « soit que vous pouvez maltraiter votre foie autant que vous voulez, puis tout arranger grâce à une réparation rapide » comme le souligne le Dr. Wright, hépatologue à l'hôpital de Southampton (Angleterre). Notre corps est naturellement conçu pour éliminer les toxines de l'organisme dans les heures suivant la digestion. Comment ? Grâce au foie, aux reins et au système digestif. Loin d’être médicale, la « détoxification par les cures » est en réalité surtout commerciale … Si la consommation de certains aliments comme le citron, l’artichaut ou encore le radis noir est effectivement bonne pour le système digestif, elle doit obligatoirement s’intégrer dans une alimentation équilibrée !

 

Gare à l’effet yoyo

Pour Florence Rossi, porte-parole de l'Association française des diététiciens nutritionnistes, les diètes, jeûnes et régimes alimentaires trop restrictifs (comme ceux basés sur un aliment unique par exemple) peuvent être dangereux pour la santé. Pourquoi ? « Parce qu’il ne faut pas faire subir au corps des variations trop importantes. N’oublions pas que nous mangeons pour vivre et que, pour se déplacer ou pour respirer, notre corps à besoin de protéines, de sucres et de matières grasses ». Si les compléments alimentaires peuvent vous aider à combler une carence, il faut aussi vous interroger à plus long terme : qu’est-ce qui manque dans votre alimentation pour qu’elle soit équilibrée ? Recourir aux compléments alimentaires si vous êtes en bonne santé, c’est quelque part admettre que les aliments que vous consommez quotidiennement ne vous apportent pas ce dont vous avez besoin. Même les vitamines sous forme de compléments alimentaires peuvent présenter des risques si elles sont consommées en trop grande quantité. Ainsi, un excès de vitamine C peut altérer la capacité du corps à absorber certains minéraux, entraînant de nouveaux déséquilibres.

 

Les carences du jeûne

Au-delà de ses prétendues vertus « détoxifiantes », le jeûne est aussi souvent cité comme « cure amaigrissante miracle » voire recommandé sur Internet dans le traitement de certaines pathologies. Éclairons ce point : le jeûne a effectivement fait l’objet de recherches afin d’évaluer son impact sur les maladies articulaires, certaines pathologies cardiovasculaires ou encore sur les effets indésirables des chimiothérapies anticancéreuses. Sur ce point, le Ministère des solidarités et de la santé est formel : « il n’existe pas à ce jour d’études scientifiques suffisamment nombreuses et rigoureuses permettant de conclure quant à son efficacité thérapeutique ou préventive ». Pour connaître l’impact et les limites du jeûne à visée thérapeutique ou préventive, c’est par ici.

Quant à ses vertus amaigrissantes (souvent citées depuis les années 60), rappelons que la dénutrition entraîne dans un premier temps une perte d’eau et de sodium, puis dans un second temps une fonte de la masse musculaire, avant de s’attaquer aux graisses dans un troisième temps. Les carences en vitamines et minéraux attendent le jeûneur au tournant, ainsi que d’éventuels problèmes hépatiques (le foie !) et osseux. Lorsque vous revenez à une alimentation normale, le corps « traumatisé » aura tendance à stocker encore plus pour faire face à une éventuelle récidive. Résultat : vous reprenez plus de kilos que ceux que vous avez perdu…

 

Conclusion : pour être en forme et en bonne santé…

… Rien ne remplace une alimentation équilibrée ! Au lieu de « produits miracles » utilisés ponctuellement, nous vous recommandons plutôt une alimentation saine au quotidien : évitez les abus d’alcool et de sucres, privilégiez les fruits et légumes … Et découvrez avec nous comment bien manger !

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Fumeurs, quelques conseils pour arrêter

Fumeurs, quelques conseils pour arrêter

Vous voulez arrêter de fumer ? Vous connaissez vous si bien ? Découvrez quelques conseils de notre tabacologue pour y voir plus clair. 

Profitez sereinement des fêtes de fin d’année

Profitez sereinement des fêtes de fin d’année

A l’approche de Noël, vous vous sentez submergé ? Adaptez votre organisation dès à présent, à la maison et au bureau, pour profiter pleinement des fêtes de fin d’année.


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X