Le pois chiche, une alternative aux féculents

quels bienfaits nutritifs se logent dans cette légumineuse employée depuis des milliers d’années ?

11/10/19
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Aliment de la cuisine végétarienne, le pois chiche entre dans la composition de galettes, burgers et purées revisités. 

Source de protéine végétale, de zinc, de sélénium, de fer et de vitamines (B1, B2, B6), les pois chiches sont conseillés pour une meilleure régulation hormonale et de l’influx nerveux. Plus digeste que les lentilles, ces petites sphères ocre présentent l’avantage d’être nutritives et riches en protéines. Ainsi elles favorisent la satiété, efficace pour perdre du poids. Dépourvues de lipides et de sucres rapides, ces légumineuses contribuent à la régulation du cholestérol et du diabète.

Consommées régulièrement elles participent aussi à la prévention du cancer colorectal. Dans le système digestif elles augmentent le nombre de bifidobactéries, les bonnes bactéries présentes dans le gros intestin. Cette propriété du pois chiche est due à sa teneur en amidon résistant. Ce dernier participe au mécanisme de défense des bonnes bactéries. Enfin, les pois chiches sont privilégiés dans le régime crétois, le plus plébiscité pour ses vertus cardiovasculaires. Ces aliments santé sont en effet impliqués dans la réduction du risque d’hypertension artérielle, de cardiopathies, d’infarctus ou encore d’accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Souvent associé à la cuisine du Proche-Orient (fallafel, houmous), le pois chiche semble trouver – depuis quelques années - sa place en Occident. Originaire de Turquie, cette légumineuse transformée en farine se prépare aussi en beignets farcis d’aubergines, d’oignons et de fromage caillé…. Un mets appelés pakoras ! Savoureux mais à déguster en petite quantité étant donné le taux lipidique par bouchée.

En substitut des céréales (blé, son, avoine, orge…), les pois chiches sont précieux pour les intolérants au gluten. Pauvres en saveur, pensez tout de même à les relever avec des épices (curcuma, safran, curry), des aromates (basilic, thym, sauge) et des oignons. Froids accompagnés d’une vinaigrette avec des avocats citronnés, chauds cuisinés en sauce tomate et à l’ail, en purée gratinée au four parsemée de lamelles de potimarron et une pointe de coriandre, les pois chiches disposent de plusieurs cordes gustatives à leur arc !

Pour en savoir plus

Protéines vertes, 50 recettes faciles, pour manger sain et gourmand. Catherine Moreau et Dr Florence Solsona, nutritionniste. Collection Saveurs bien-être – Larousse

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Saveur d'automne, tagliatelle pesto au brocoli

Saveur d'automne, tagliatelle pesto au brocoli

Les brocolis sont des légumes que l'on peut facilement manger et mélanger avec pleins d'autres. Découvrez notre recette simple et délicieuse. 

Le brocoli, le super-héros de nos assiettes

Le brocoli, le super-héros de nos assiettes

Le brocoli traîne pourtant une réputation d’aliment fade, notamment auprès des plus jeunes. Grave erreur, il existe en réalité de multiples façons aussi succulentes que surprenantes de le préparer.


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X