L’endive, une douceur de l’hiver

La simple vue de sa robe blanche à encolure jaune suffit à faire grimacer les enfants… Légume d’hiver par excellence, l’endive est pourtant pleine d’attraits, à la fois facile à cuisiner et idéale sur le plan calorique.

20/01/20
Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’endive correspond au « bourgeon hypertrophié et compact » (dixit le Grand Larousse) de la chicorée de Bruxelles. Appelée « chicon » dans le nord de la France, elle serait apparue par hasard au XIXe siècle dans la cave d’un paysan belge qui avait oublié ses plants de chicorée.

Consommée crue ou cuite, l’endive c’est avant tout… de l’eau (95% de sa composition) et des fibres (1g pour 100g). Très peu calorique, elle renferme aussi de nombreux minéraux et autres oligo-éléments (calcium, magnésium, phosphore, potassium..).

Crue, cuite, froide, chaude, variez les plaisirs

Pour profiter de son croquant, accommodez-la en salade avec quelques dés de roquefort, des noix, des morceaux de pommes et quelques raisins secs. Vous assaisonnerez avec une vinaigrette à base d’huile de noix et de colza. Vous pouvez aussi en faire un lit sur lequel vous poserez des soles.

L’endive est aussi excellente dans sa version poêlée. Et que dire du classique gratin d’endives et jambon ? Dans ce plat traditionnel du Nord, elles sont enroulées de jambon donc, nappées d’une sauce béchamel. Le tout, sous un nuage de fromage râpé. Certes un brin calorique mais la fois d’après vous pourrez toujours vous rattraper en les consommant à la vapeur, en accompagnement sobre d’une viande ou d’un poisson.

Dernier point, pour limiter l’amertume des endives, il est préconisé d’ôter le petit cône situé à la base. Si vous les faites bouillir, vous pouvez aussi ajouter du jus de citron. Ou un morceau de sucre.

Ces articles peuvent vous intéresser

Activité partielle : maintien des garanties santé et prévoyance

Activité partielle : maintien des garanties santé et prévoyance

Les garanties collectives de prévoyance complémentaire des salariés en activité partielle sont maintenues malgré la suspension de contrats de travail. Précisions sur cette mesure temporaire.  

Télétravail : quels sont les frais pris en charge par l’employeur ?

Télétravail : quels sont les frais pris en charge par l’employeur ?

Alors que le télétravail est généralisé partout en France, celui-peut engendrer certains coûts.  Abonnement internet, matériel, titres déjeuners … Quels sont les frais pris en charge par l’employeur ? Devez-vous verser des indemnités ? 


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X