Eaux aromatisées : faites le bon choix

Eovi Mcd Mutuelle
eaux aromatisées diététiques

Les eaux aromatisées n'auraient-elles d'eau que le nom ? Pour se réhydrater en douceur cet été, profitez des conseils d'une experte : Manon Bergé, diététicienne.

 

Faut-il se méfier des eaux aromatisées ?

Je ne pense pas qu'il faille se méfier des eaux aromatisées. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il faut contrôler sa consommation ! Pour les personnes qui ont du mal à boire de l'eau simple, les eaux aromatisées permettent de s'hydrater. Le tout est de ne pas trop en consommer car elles sont caloriques, alors que l'eau ne l'est pas du tout.

 

Sont-elles toutes identiques en termes de composition ?

Non, elles ne sont pas toutes identiques. Je les classe en 3 grandes catégories :

  • Les eaux aromatisées sans sucres ni édulcorants, qui sont simplement aromatisées : à mon sens, ce sont les meilleures en termes d'apport calorique, sous réserve de jeter un œil aux ingrédients afin que les arômes soient le plus naturels possible...ce qui reste rare !
  • Les eaux aromatisées édulcorées, qui remplacent généralement le sucre par de l'aspartame : cet édulcorant faible en calories n'en demeure pas moins très chimique, avec une dose journalière à ne pas dépasser.
  • Les eaux aromatisées sucrées, qui élèvent le taux calorique.

Pour moi, les meilleures eaux aromatisées sont celles que l'on se fait soi-même ! Il suffit de presser un peu de citron ou d'orange dans une bouteille d'eau, ou de laisser infuser des fruits rouges, du thé ou de la menthe fraîche dans une carafe... Le point positif ? Cela nous permet de contrôler l'origine des arômes que nous ajoutons à l'eau !

 

Eau aromatisée, sirop à l'eau, soda... Que choisir ?

En termes de calories, il vaut mieux boire des eaux aromatisées que de l'eau au sirop, ce dernier étant tout simplement du sucre liquide avec des arômes plus que chimiques. Quant aux sodas, ils sont beaucoup plus caloriques... Pour vous donner un ordre d'idées, une eau aromatisée peu sucrée contient 4% de sucre, contre 15% au minimum pour un soda !

 

Comment choisir une eau aromatisée ?

Le meilleur moyen pour choisir son eau aromatisée est de regarder non seulement la teneur en sucre, mais aussi et surtout la liste d'ingrédients. Mon conseil ? Evitez tous les additifs commençant par la lettre "E" !

Je conseille également d'éviter les eaux aromatisées contenant des édulcorants. Pourquoi ? Tout simplement parce que notre alimentation contient déjà énormément d'édulcorants, qui sont très faibles voire nuls en calories, mais qui appellent quand même le sucre : on a tendance à avoir une alimentation plus sucrée lorsqu'on consomme des produits édulcorés, et surtout on les consomme en plus grande quantité. Des études tendent à montrer que les édulcorants déclencheraient tout de même une réaction du pancréas qui sécrète de l'insuline, ce qui pourrait avoir des effets presque similaires au sucre. Conséquence : on prend du poids malgré tout. 

Je fais toutefois une exception pour la stévia, qui est rangée dans la catégorie des édulcorants car on l'utilise comme telle, mais qui est une plante naturelle d'Amérique du Sud. Elle a un pouvoir sucrant très élevé et ne contient que très peu de calories. Son arrière-goût de réglisse peut surprendre, mais cela permet de limiter la quantité de sucre ingéré, puisqu'on en met moins.

 

Les eaux aromatisées permettent-elles vraiment de se désaltérer ? 

Les eaux aromatisées désaltèrent oui, et plus que les sodas car elles sont moins concentrées en sucres. A mon sens, elles désaltèrent autant que de l'eau simple. Toutefois, je préconise d'en boire seulement en cas d’événement particulier (invitations, repas festifs...) si vous les achetez dans le commerce. Quant à vos eaux aromatisées "maison", vous pouvez en boire à volonté !

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Maigrir ? Oui, mais pas n'importe comment, Maryline Jecker

Maigrir ? Oui, mais pas n'importe comment, Maryline Jecker

Avec le retour du soleil, les régimes "miracles" réapparaissent en Une des magazines. Mais peut-on leur faire confiance ? Le point avec Maryline Jecker, diététicienne*.

Est-ce un plaisir de manger pour vous ?

Est-ce un plaisir de manger pour vous ?

Nous vous avons interrogés sur le lien entre le plaisir et l’alimentation. Découvrez vos réponses en images. 


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X