Des compléments alimentaires oui mais comment

Booster votre concentration, votre tonus, vous aider à être zen… Vous êtes tenté par les compléments alimentaires ? Ils ne sont pas anodins. Faites le point avec Eovi Mcd.

A savoir si vous prenez des médicaments

Les compléments alimentaires sont constitués de substances concentrées (extraits d’aliment, vitamines, minéraux, plantes, protéines, acides gras, oligoéléments…) ayant un effet sur votre organisme.

 

Ils ont pour but de compléter un régime « normal », une alimentation équilibrée, quand celle-ci ne suffit pas.

Or certains principes actifs contenus dans les aliments peuvent avoir des interactions négatives avec les médicaments (antibiotiques, calmants, antidépresseurs, anticoagulants…).

Parmi les plus reconnus : le pamplemousse, le thé, le café ou le chou... Associés à la prise d’un traitement, ils peuvent en diminuer l’efficacité ou augmenter les effets secondaires !

Mieux vaut donc le savoir et surtout en parler à votre médecin ou pharmacien avant de commencer la prise.

 

Misez sur un complément à la fois

Evitez le surdosage ou la prise concomitante de différents compléments alimentaires.

Même s’ils ont des objectifs différents, deux produits peuvent contenir un même ingrédient (vitamines, minéraux...).

Concentrez-vous donc sur un seul complément alimentaire à la fois et respectez bien les doses maximales indiquées sur la notice.

L’excès de certains ingrédients peut provoquer des troubles non anodins (hépatiques, gastro-entérologiques, allergiques, neurologiques…).

 

Notre conseil : avant de prendre un complément, commencez par analyser votre alimentation. Vous en déduirez peut-être ce qu’il faut modifier et adapter en conséquence.

Si cela ne vous saute pas aux yeux, pensez à en parler à votre médecin traitant ! Il vous conseillera ou vous orientera si besoin vers un spécialiste.

 

 

Pensez « cure », donc « ponctuel »

Les compléments alimentaires fonctionnent généralement sous forme de cure.

Vous devez donc les prendre pendant une période déterminée, généralement 10, 20, 30 jours... en fonction du produit et de l’effet souhaité.

 

Notre conseil : si vous adoptez une alimentation variée et équilibrée, elle est censée vous apporter les vitamines et minéraux nécessaires à votre organisme… Vous n’aurez donc pas le plus souvent besoin d’un complément alimentaire !

 

 

Quelques chiffres

  • 1 Français sur 5 et 1 enfant sur 10 consomment des compléments alimentaires
  • 49,6% des ventes se font en pharmacies
  • Les compléments digestion et transit sont les 1ers compléments alimentaires consommés en pharmacies en France. Viennent ensuite l’humeur, le stress puis la vitalité.
  • Les ventes de compléments minceur sont en baisse (-6,7% en pharmacie, -1,3% en parapharmacie, -12,2% en grandes et moyennes surfaces)

Sources : IQVIA, décembre 2018, Syndicat national des compléments alimentaires, 2019

 

 

 

 

 

 

Achats sur Internet : soyez vigilants !

Les autorités sanitaires alertent sur les risques liés à l’achat de produits alimentaires sur Internet.

Si vous optez pour ce mode d’achat, vérifiez bien préalablement les informations figurant sur l’étiquette du produit. Certains composants peuvent être toxiques si les précautions d’emploi ne sont pas respectées. Surtout, certaines substances contenues peuvent être interdites par la législation française.

Source : sante.gouv.fr

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Activité partielle : maintien des garanties santé et prévoyance

Activité partielle : maintien des garanties santé et prévoyance

Les garanties collectives de prévoyance complémentaire des salariés en activité partielle sont maintenues malgré la suspension de contrats de travail. Précisions sur cette mesure temporaire.  

Télétravail : quels sont les frais pris en charge par l’employeur ?

Télétravail : quels sont les frais pris en charge par l’employeur ?

Alors que le télétravail est généralisé partout en France, celui-peut engendrer certains coûts.  Abonnement internet, matériel, titres déjeuners … Quels sont les frais pris en charge par l’employeur ? Devez-vous verser des indemnités ? 


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X