Boissons énergisantes, quels effets sur votre santé ?

En France, en moyenne, la consommation de boissons énergisantes par habitant et par an est de 50,9L. Mais comment en consommer sans danger pour votre santé ?

Qu’est-ce qu’une boisson énergisante ? 


Les boissons énergisantes, ou « energy drink », sont des sodas enrichis d’ingrédients possédant des qualités stimulantes, pour donner un regain de dynamisme ou réduire la sensation de fatigue. On retrouve notamment : 

  • La caféine 
  • La taurine 
  • Des vitamines 
  • Le glucuronolactone, un composant chimique produit naturellement par l’homme 
  • Le ginseng, une plante vivace
  • Le guarana, un arbuste originaire de l’Amazonie. 

Souvent utilisés en soirée, lors des examens ou des périodes de stress au travail, votre consommation doit être modérée, car ces boissons sont très sucrées et ces substances consommées à fortes dose peuvent s’avérer nocives.

A savoir, une canette de 25 cl de boisson énergisante contient, en moyenne, autant de caféine que deux expressos. La surconsommation de caféine est risquée pour votre santé  et peut provoquer des effets secondaires, tels que l’anxiété, des palpitations, des insomnies... 

Attention à ne pas les confondre avec les boissons « énergétiques », utilisées par les sportifs pour s’alimenter durant l’effort. 

Quels effets sur le corps ?

 
Au-delà de son aspect stimulant (sur la mémoire, sur la capacité de concentration), des chercheurs ont mis en avant des effets également négatifs sur votre corps : 

  • Augmentation du rythme cardiaque (tachycardie)
  • Déshydratation 

Combiné à de alcool, de la caféine, de la taurine ou encore des médicaments, d’autres effets peuvent apparaître : 

  • Agitation, confusion
  • Crises d’angoisse
  • Tremblements, vertiges 

Quels sont les mélanges à éviter ? 

  • Pendant l’activité physique : votre corps, sous l’emprise des boissons énergisantes, ne s’adapte pas à l’effort : votre température ne se régule pas, et votre rythme cardiaque reste élevé, ce qui accélère le processus de déshydratation. 
  • En soirée, avec de l’alcool : l’association alcool et caféine peut accentuer certains symptômes cardiovasculaires (tachycardie, malaise, oppression, douleurs thoraciques...) et troubler la sensation d’ivresse favorisant ainsi la survenue de conduites à risques (surestimation de ses aptitudes, accidents de la route, agressivité, violence…). 

Enfants, femmes enceintes : attention danger !


Les enfants ne doivent pas consommer de boissons énergisantes. La forte teneur en caféine est susceptible d’avoir des conséquences sur leur santé et leur développement : insomnie, agitation, tremblements, anxiété… Ces mises en garde s’appliquent également aux femmes enceintes et allaitantes, afin de préserver le bébé.

Les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires auront aussi tout intérêt à bannir ces boissons, agissant comme des « excitants » du système cardiaque.

Les boissons énergisantes sont à consommer avec modération, de temps en temps, en faisant attention à votre mode de vie.

Ces articles peuvent vous intéresser

Handicap : un nouveau décret pour l’emploi

Handicap : un nouveau décret pour l’emploi

Le décret du 27 mai 2019 fixe les modalités de mise en œuvre de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés : les conditions d’agrément et de financement d’un accord…

C’est quoi pour vous les valeurs d’une mutuelle ?

C’est quoi pour vous les valeurs d’une mutuelle ?

Aujourd’hui, 65% des Français font confiance aux mutuelles santé. Mais les connaît-on vraiment ? Notre dossier de l’été vous ouvre les portes du mutualisme en France.


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X