Urgences dentaires et confinement : mode d’emploi

Vous avez mal aux dents ? En cette période de confinement, les cabinets dentaires sont fermés ou à ouverture limitée. Quelques conseils pour vous soulager.

09/04/20
Temps de lecture estimé : 3 min

Urgence dentaire : êtes-vous dans ce cas ? 

En période de Covid-19, seuls les cas suivants sont considérés comme des urgences dentaires :

  • infections aiguës
  • douleurs sévères (à partir de 4, sur une échelle de 10)
  • hémorragies sévères

Tout autre problème (rescellement de couronnes, bridges, dent fracturée non douloureuse, appareil amovible fracturé, carie non douloureuse ou de douleur modérée, gingivite) n’est pas considéré comme une urgence.

Vous n'êtes pas sûr ? Cliquez ici pour avoir accès à l’arbre décisionnel du service d’odontologie qui vous aidera à déterminer le caractère d’urgence.

 

Première étape : consultez à distance

  • Consultez en premier réflexe votre dentiste traitant
  • Si votre dentiste vous y invite, si vous n’avez pas de dentiste traitant ou si vous n’arrivez pas à le joindre, vous pouvez contacter le 09 705 00 205.

Il s’agit d’un numéro d’appel national dédié à la prise en charge des soins bucco-dentaires d’urgence, mis en place par le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes pour désengorger le centre d’appel 15.

  • Vous pouvez également vous connecter à Urgence dentaire Covid19 : les chirurgiensdentistes de France y mettent à votre disposition un outil d’aiguillage pour vous orienter vers le bon interlocuteur en fonction de votre problématique, grâce à des questions interactives posées via un chat.
  • Enfin, vous pouvez passer par la plateforme COVIDENT, proposée par l’assistance publique des hôpitaux de Paris pour gérer les urgences buccodentaires : par téléphone au 01 42 1613 06 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 ou sur Internet. Des praticiens vous conseilleront.

Dans le contexte actuel, sachez que la majorité des consultations sont traitées par téléconsultation. Une ordonnance pourra vous être envoyée par mail, avec si besoin un traitement par antibiothérapie et du paracétamol pour atténuer la douleur.

 

Vous déplacer en ultime recours

La consultation sur place est déconseillée, l’objectif étant de limiter nos déplacements.

Vous pouvez accéder au cabinet de garde uniquement dans les cas suivants :

  • Si vous souffrez d’une douleur très aiguë (entre 7 et 10, sur une échelle de 10)
  • Si vous accompagnez votre enfant, qui est le patient

Dans ce cas, vous devez respecter les gestes suivants pour vous et votre enfant, le cas échéant :

  • Porter un masque chirurgical à votre arrivée, avant d’être pris en charge
  • Vous laver les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique
  • Réaliser un bain de bouche avant l’acte dentaire

 

Dans tous les cas, n’attendez pas que la douleur devienne insupportable avant de consulter à distance ! Bon courage.

 

 

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Andropause : sachez la reconnaître pour mieux la traiter

Andropause : sachez la reconnaître pour mieux la traiter

Diminution de la masse musculaire, de la pilosité, troubles érectiles… Si tous les hommes voient leur sécrétion de testostérone baisser avec l’âge, seule une partie souffre d’andropause.

Exonération des cotisations sociales : décryptage

Exonération des cotisations sociales : décryptage

De nouveaux dispositifs d'exonération et d'aide au paiement des cotisations et des contributions sociales ont été mis en place dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Quels sont-ils ?


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X