Résiliation de complémentaire santé : du nouveau

À partir du 1er décembre 2020, vous pourrez résilier sans frais votre contrat de complémentaire santé. Eclairage sur la nouvelle loi.

Le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté le texte de la loi relative au droit de résiliation sans frais de sa complémentaire santé à tout moment. Elle sera effective à partir du 01/12/2020.

 

Que prévoit la loi ?

Vous pouvez résilier votre contrat santé quand vous le souhaitez, après un an d’adhésion. C’est ce que l’on nomme la « résiliation infra-annuelle du contrat santé ».

Il n’est plus nécessaire d’attendre l’échéance annuelle et d’effectuer une demande de résiliation un à deux mois avant l’échéance.

Le droit de résiliation est applicable à tous les contrats de complémentaire santé, qu’ils soient souscrits auprès d’une assurance ou d’une mutuelle

Vous n’êtes pas concerné si vous bénéficiez d’un contrat collectif, mis en place par votre employeur. Dans ce cas, lui seul peut choisir de faire jouer la résiliation.

 

Pourquoi cette loi ?

Réclamée notamment par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, cette nouvelle mesure a pour objectif de préserver le pouvoir d’achat des assurés.

 

Comment faire ?

Concrètement, à partir du 1er décembre 2020 :

  • Vous pourrez formaliser votre demande par lettre. Il ne sera plus nécessaire d’adresser un courrier recommandé avec accusé de réception.
  • Si la souscription a été faite en ligne, vous pourrez utiliser internet, via l'espace adhérent de votre complémentaire santé.
  • L’organisme qui vous couvrait devra vous envoyer une confirmation de réception.
  • Le nouvel organisme, que vous aurez choisi, devra effectuer pour vous les formalités nécessaires à l’exercice de droit de résiliation, afin de garantir une absence d’interruption de votre couverture santé.

Une fois votre souhait de résilier votre complémentaire santé, la résiliation sera effective dans un délai d’un mois.

Vous ne subirez aucun frais ni pénalité.

Dans le cas où vous aurez payé votre prime annuellement, l’organisme auquel vous adhérez devra vous rembourser la partie de la prime au protata du temps durant lequel vous avez été couvert.

 

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Andropause : sachez la reconnaître pour mieux la traiter

Andropause : sachez la reconnaître pour mieux la traiter

Diminution de la masse musculaire, de la pilosité, troubles érectiles… Si tous les hommes voient leur sécrétion de testostérone baisser avec l’âge, seule une partie souffre d’andropause.

Exonération des cotisations sociales : décryptage

Exonération des cotisations sociales : décryptage

De nouveaux dispositifs d'exonération et d'aide au paiement des cotisations et des contributions sociales ont été mis en place dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Quels sont-ils ?


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X