Remboursements, décryptage de vos frais

Parfois vous devez avancer les frais, parfois non, pourquoi ? Comprenez vos remboursements pour mieux gérer vos frais

03/01/20
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Lorsque vous consultez un professionnel de santé, plusieurs cas peuvent se présenter à vous :

CAS 1 : Vous avancez l’intégralité des frais de santé :

Vous ne bénéficiez pas du tiers payant

  • Si vous présentez votre carte vitale, grâce à la télétransmission, votre caisse d'Assurance maladie obligatoire vous rembourse automatiquement. Elle informe directement votre mutuelle qui vous remboursera la part complémentaire santé automatiquement aussi.
  • Si vous ne présentez pas votre carte vitale, le professionnel de santé vous établit une feuille de soins que vous adressez à votre caisse d'Assurance maladie obligatoire, qui fournira directement à votre mutuelle, les informations concernant vos frais de santé. Vous recevrez par la suite vos remboursements.
  • Dans le cas où il n’y a pas d’accord entre votre caisse d'Assurance maladie obligatoire et votre mutuelle, vous devez faire parvenir à votre mutuelle le décompte de votre Assurance maladie obligatoire où figure le remboursement pour percevoir la part complémentaire.

CAS 2 : Vous avancez la part complémentaire :

Vous bénéficiez du tiers payant uniquement sur la part de l’Assurance Maladie Obligatoire

  • Le professionnel de santé n’utilise pas votre carte de mutuelle. Afin d’être remboursé de la part complémentaire, vous devez nous adresser la facture détaillée et acquittée de la somme restant à votre charge.
  • Si vous ne bénéficiez pas de la télétransmission, vous devez également transmettre à votre mutuelle le décompte de votre Assurance maladie obligatoire.

CAS 3 : Vous n’avancez rien :

Vous bénéficiez donc du tiers payant intégral 

  • Le professionnel de santé utilise votre carte de mutuelle pour vous éviter l’avance de frais. Il sera réglé directement par votre Assurance maladie obligatoire et par votre mutuelle.

De votre côté, vous pouvez également être automatiquement remboursé du complément éventuel correspondant à votre garantie (reste à charge, dépassement d’honoraires…).

Ces articles peuvent vous intéresser

Les jeunes boivent-ils vraiment moins d’alcool ?

Les jeunes boivent-ils vraiment moins d’alcool ?

Leur consommation d’alcool baisse depuis quelques années. Alors que s’achève le « Mois sans alcool », on vous apporte notre éclairage sur cette tendance.

Professions libérales et réforme des retraites

Professions libérales et réforme des retraites

Vous êtes profession libérale ? Eovi Mcd mutuelle décrypte ce que prévoit le projet de loi de la réforme des retraites pour vous.


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X