Régime étudiant : ce que vous devez savoir sur la réforme

Eovi Mcd Mutuelle
sécurité sociale étudiante

Depuis la rentrée 2018, la réforme de la Sécurité sociale étudiante a commencé à être déployée. Retour sur les changements majeurs…

Quelle mise en place ?

La réforme du régime de Sécurité sociale étudiant est prévue en 2 temps.

 

Rentrée 2018-2019

  • Les étudiants préalablement inscrits à la Sécurité sociale en 2017-2018 auprès d’une mutuelle étudiante et qui poursuivent leurs études (y compris les étudiants étrangers) restent dans leur mutuelle. Ils n’ont aucune démarche à effectuer.
  • Les bacheliers qui entrent dans l'enseignement supérieur restent affiliés à leur régime actuel de protection sociale (généralement celui des parents) en tant qu’assurés autonomes. Ils n’ont aucune démarche à effectuer.
  • Les étudiants étrangers qui s'inscrivent pour la première année dans un établissement d'enseignement français doivent s'affilier auprès de la Caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM) de leur lieu de résidence.

 

Rentrée 2019-2020

  • Les étudiants qui étaient inscrits en Sécurité sociale auprès de leur mutuelle en 2018-2019 et qui poursuivent leurs études basculeront automatiquement vers le centre de Sécurité sociale (CPAM) de leur lieu de résidence (y compris les étudiants étrangers). Comme pour la rentrée 2018, ils n’auront aucune démarche à effectuer.
  • Les bacheliers qui entrent dans l'enseignement supérieur resteront affiliés à leur régime de protection sociale (généralement celui des parents) en tant qu’assurés autonomes. Comme pour l’année 2018, ils n’auront aucune démarche à effectuer. 
  • Les étudiants étrangers qui s'inscrivent pour la première année dans un établissement d'enseignement français devront s'affilier auprès de la Caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM) de leur lieu de résidence.

 

Quel impact financier ?

La cotisation de Sécurité sociale étudiante est supprimée.

Toutefois l’ensemble des étudiants doit s’acquitter d’une cotisation « vie étudiante » de 90 € qui inclut la santé, le bien-être, le sport et la culture.

Les étudiants boursiers en sont exonérés. 

 

Quid des complémentaires santé ?

La reprise de la gestion du régime de Sécurité sociale étudiant par les CPAM n’impacte pas les garanties complémentaire santé ou assurances souscrites par les étudiants. 

Les organismes continuent à mettre à votre disposition des garanties adaptées à vos besoins, tant en termes de santé que d’assurances, en France ou à l’étranger.

En effet, vous continuerez de bénéficier des services de ces organismes pour :

  • vos assurances étudiantes (scolaire, logement),
  • votre complémentaire santé,
  • votre couverture santé à l’étranger,
  • l’ensemble des services vie étudiante (prévention santé, réduction, etc…).

 

Sources

Site du gouvernement : etudiant.gouv.fr

Ces articles peuvent vous intéresser

Défi autonomie : les nouvelles technologies au service des seniors ?

Défi autonomie : les nouvelles technologies au service des seniors ?

Le vieillissement suscite des inquiétudes. Avec l’allongement de l’espérance de vie, le maintien de l’autonomie est un réel enjeu. La solution : les  nouvelles technologies ?

Ados et écrans : comment les encadrer ?

Ados et écrans : comment les encadrer ?

Le lien qu’entretiennent les adolescents avec les écrans est de plus en plus fort. Quels sont les risques et comment protéger nos « digital addict » ?