Quels justificatifs pour être remboursé par votre mutuelle ?

Si vous devez avancer vos frais de santé, n’oubliez pas de fournir les bons justificatifs à votre complémentaire santé. Quels sont-ils ? 

02/02/20
Temps de lecture estimé : 3 minutes

De manière générale, concernant les soins courants, le dentaire, l’optique et l’audio, grâce la télétransmission entre l’Assurance maladie obligatoire et votre mutuelle, vous n’avez aucun justificatif à nous envoyer si vous avez présenté votre carte vitale au professionnel de santé. C’est la manière la plus rapide pour recevoir vos remboursements. En cas de dépassement d’honoraires, pensez simplement à transmettre la facture nominative acquittée à votre complémentaire santé.

Si vous n’avez pas présenté votre carte vitale au professionnel de santé ou que vous avez eu des frais à votre charge, envoyez à votre complémentaire santé :

  • l’original du décompte de l’Assurance maladie obligatoire
  • la facture nominative acquittée

La facture acquittée vous est remise par le professionnel de santé suite au règlement de certains soins ou équipements.

  • Elle décrit les actes ou les soins effectués et mentionne le montant total réglé.
  • Il est important qu’elle soit nominative et la plus précise possible.

Le décompte de l’Assurance Maladie Obligatoire est un état des lieux de vos soins et remboursements que cet organisme vous envoie après vous avoir remboursé vos frais de santé.

En cas d’hospitalisation*

Un séjour à l’hôpital n’est jamais très agréable… surtout lorsque l’on doit effectuer des avances de frais ! D’autant plus que les dépenses liées à ce type de prestations peuvent être très élevées. Votre complémentaire santé peut intervenir :

  • selon votre garantie
  • selon le type de séjour
  • sur certains frais (dépassements d’honoraires, forfait journalier hospitalier, chambre particulière, frais d’accompagnant...)

Ces éléments sont présents sur votre tableau de garantie.

Prise en charge en cas d’hospitalisation : vous n’avez aucune démarche à effectuer

  • Présentez votre carte de mutuelle dès votre arrivée dans l’établissement hospitalier pour être dispensé de l’avance des frais (dans la limite de votre garantie).
  • Si une demande de prise en charge est nécessaire, l’établissement hospitalier contactera directement votre complémentaire santé.
  • Si une prise en charge préalable n’a pas été effectuée, l’établissement vous fera régler le séjour et votre complémentaire santé vous remboursera à réception de la facture acquittée transmise par l’établissement ainsi que l’avis des sommes à payer si l’hospitalisation a eu lieu dans un hôpital public.

En cas de dépassements d’honoraires : envoyez la facture détaillée à votre complémentaire santé

  • Le mieux est de demander un devis au praticien concernant les dépassements d’honoraires. Vous pourrez ensuite le transmettre par courrier ou par internet afin que votre complémentaire santé calcule leur prise en charge.
  • Pour le remboursement de dépassements d’honoraires, vous devrez envoyer l’avis des sommes à payer et la facture détaillée qui décrit les actes effectués.

Et concernant la maternité ?*

L’Assurance maladie obligatoire rembourse à 100 % les frais médicaux, pharmaceutiques et d’hospitalisation à partir du 1er  jour du 6éme  mois de grossesse et jusqu’à 12 jours après la date d’accouchement.

Selon la garantie choisie, votre complémentaire santé intervient dans la prise en charge de la chambre particulière et de dépassements d’honoraires dans les conditions précisées sur votre tableau de garantie.

*Ces éléments sont valables chez Eovi Mcd mutuelle, si vous avez une autre complémentaire santé, renseignez-vous auprès d'elle afin de connaitre les justificatifs en cas d'hospitalisation et la maternité.

Ces articles peuvent vous intéresser

Déconfinement, comment reprendre le travail sereinement ?

Déconfinement, comment reprendre le travail sereinement ?

Alors que le déconfinement s’intensifie, comment reprendre le chemin du travail avec sérénité ? Éléments de réponse avec Marie Benoît-Beaupère, psychologue du travail. 

Déconfinement : comment accompagner nos enfants ?

Après huit semaines de confinement, les enfants ont besoin de nouveaux repères. Florence Millot*, psychologue, nous explique comment les aider à se déconfiner.


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X