Cancers : 11 propositions pour une meilleure prévention

Eovi Mcd Prévention cancers 11 propositions
04/03/19

40% des cancers pourraient être évités avec une prévention plus efficace et renforcée. Le point avec Emmanuel Ricard, délégué prévention de la Ligue contre le cancer.

Le 21 novembre 2018 ont eu lieu les 1ers États généraux de la prévention des cancers. Que s’est-il passé ?

 

« C’est la première fois que des États généraux s’intéressaient à la question de la prévention plus que de la maladie en elle-même. Nous avons opté pour un format innovant, avec 3 niveaux de participations au cours de l’année 2018 :

 

  • 10 ateliers thématiques ont réuni une cinquantaine d’experts institutionnels, associatifs et scientifiques. Chaque atelier était animé par un chercheur en santé publique avec le soutien de deux membres de la Ligue contre le cancer. Nous voulions de vrais États généraux et non des propositions issues de la Ligue. 3 réunions et une synthèse plus tard, nous avons rendu notre restitution au Conseil économique, social et environnemental (Cese).

 

  • 2 consultations citoyennes en ligne ont recueilli près de 1000 contributions portant sur la restitution des ateliers.

 

  • 3100 enfants issus de 93 écoles dans 55 départements ont apporté leurs propositions tout au long de l’année scolaire. »

 

La participation des enfants était-elle destinée à les sensibiliser ?

 

« Plutôt à les faire participer : nous les avons pris comme de vrais contributeurs ! Du CM1 à la 5e, ils ont imaginé ce qu’ils feraient s’ils étaient ministres pour garantir une prévention efficace des cancers.  Nous avons recueilli leurs verbatims pour les intégrer à notre livre blanc et dans un numéro spécial de notre magazine Clap Santé. Nous n’imaginions pas parler de prévention sans inclure les générations futures, celles qui vont avoir à subir les conséquences de ce que nous faisons aujourd’hui et participer à l’élaboration et mise en œuvre de solutions.»

 

Qui a rédigé les 11 propositions issues de ces États généraux ?

 

« Ces 11 propositions pour améliorer la prévention des cancers de demain sont le résultat d’une approche transversale des ateliers, des contributions citoyennes et de la participation des enfants. Elles ont été rédigées collectivement par les participants aux ateliers. Ce sont des plaidoyers adressés aux politiques et instances en charge de la prévention en France. »

 

Qu’est-ce qui vous a marqué tout au long de cette démarche ?

 

« Je trouve que les enfants ont eu une approche intersectorielle très intéressante ! En matière de prévention des cancers, ils se sont questionnés sur l’environnement, le transport, l’éducation, la politique de la ville… Quand on compare leurs propositions à celles des adultes, on constate qu’ils attendent une réelle exemplarité de la part de tous. Ils sont les premiers à pointer les paradoxes de notre société. Parmi leurs idées ? Réduire le taux de sucre dans l’ensemble des aliments industriels, baisser le prix des crèmes solaires, interdire la vente de cigarettes pendant le mois sans tabac, faire appliquer l’interdiction de vente aux mineurs … »

 

Quelles sont vos attentes en matière de prévention des cancers ?

 

« Il faudrait développer un véritable parcours santé dans les écoles, avec des établissements scolaires promoteurs de santé associant approche éducative et démarche environnementale. Je pense aussi qu’il est primordial d’augmenter le budget consacré à la prévention, qui ne représente actuellement que 3% du budget santé en France. Il faudrait passer progressivement à 10% ! De manière générale, nous devons transformer en profondeur notre système de santé en professionnalisant certaines pratiques. Chaque professionnel de santé doit être capable de se montrer pédagogique avec tous ses patients, quels que soient leurs niveaux d’éducation. Il faut pouvoir expliquer une maladie et sa prévention dans l’environnement de compréhension de la personne, ce qui n’est pas toujours le cas aujourd’hui ! Enfin, je pense que nous devons accentuer la recherche sur l’exposome : toute notre vie, nous sommes exposés à des facteurs environnementaux divers, allant du tabac à l’alcool, en passant par les particules fines et les produits chimiques. Nous connaissons l’impact de chaque molécule prise individuellement, mais pas de la somme de ces cocktails auxquels sous sommes exposés. »

 

 

Coup d’œil sur…

Les 11 propositions pour une meilleure prévention des cancers

 

 

  • Proposition n°1 : Renforcer l’implication des citoyens dans les politiques de prévention et la promotion de la santé – Étendre la démocratie en santé au champ de la prévention à tous les échelons
  • Proposition n°2 : Créer un dispositif d’information numérique national de référence visant à informer et à sensibiliser les individus et les populations à l’exposition aux risques
  • Proposition n°3 : Promouvoir, dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité, les comportements favorables à la santé
  • Proposition n°4 : Permettre à chacun de connaître les facteurs de risque auxquels il a été exposé tout au long de sa vie
  • Proposition n°5 : Réduire les inégalités d’accès à la prévention
  • Proposition n°6 : Professionnaliser et reconnaître les acteurs de la prévention
  • Proposition n°7 : Intégrer un volet prévention des cancers dans toutes les politiques publiques, aux différents niveaux territoriaux
  • Proposition n°8 : Créer un cadre réglementaire favorable à la prévention et permettant d’aller vers une dénormalisation des principaux facteurs de risque et des causes de cancers que sont l’alcool et le tabac
  • Proposition n°9 : Renforcer la recherche sur les déterminants des risques de cancer
  • Proposition n°10 : Développer une politique ambitieuse de lutte contre les cancers viro-induits
  • Proposition n°11 : Prévenir les conséquences néfastes de l’après-cancer liées à des expositions aux facteurs de risque

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Arrêtez de fumer avec les substituts nicotiniques

Arrêtez de fumer avec les substituts nicotiniques

Vous souhaitez arrêter de fumer… Les substituts nicotiniques peuvent vous aider et faciliter le sevrage. Conseils pour votre plan d’actions et pour booster votre motivation !

« Un coup de soleil est une brûlure de la peau »

« Un coup de soleil est une brûlure de la peau »

Vêtements, crème solaire, réflexes à adopter… Cet été protégez votre peau du soleil. Les conseils du Dr. Lévy-Rameau, dermatologue à la clinique mutualiste de Montpellier.