Des sponsors et des hommes

Depuis 2005, directeur d’ASSE Promotion, Nicolas Jacq est aux manettes de la régie commerciale. Il pilote une équipe de 10 personnes en charge des entreprises partenaires et des sponsors des Verts. Tous des décideurs passionnés. Entretien.


En quoi consiste le travail de votre équipe ?

Des-sponsors-et-des-hommes

Recherche et fidélisation de sponsors, démarchage, activation de partenariats… Notre mission est de commercialiser tout ce qui peut l’être autour de l’AS Saint-Etienne. Nos partenaires bénéficient de la visibilité que nous leur offrons, qu’elle se joue autour du terrain, via les maillots des joueurs ou grâce à des outils de communication permettant d’utiliser notre logo lors d’opérations spécifiques. C’est important pour le club et vis-à-vis de nos supporters : l’absence de sponsors n’est pas un bon indicateur d’attractivité.

 

Dans quel esprit votre partenariat avec Eovi Mcd mutuelle a-t-il été mis en œuvre ?

Déjà présent aux côtés du club, Eovi Mcd mutuelle est venue à nos côtés pour trois ans en tant que partenaire majeur, avec la volonté de s’appuyer sur nos valeurs communes. Une démarche rare. Il y a dans notre partenariat une dimension beaucoup plus sociale que dans un sponsoring classique. Loin du divertissement ou de la recherche de la notoriété pure, cette approche va plus loin : elle prend en compte l’humain et vise à développer de nombreuses actions solidaires. Grâce à la rencontre entre les structures caritatives du club et Eovi Mcd, les actions foot-fauteuil, destinées aux joueurs atteints de handicap, sont par exemple montées en puissance.

 

Cette dynamique a-t-elle incité d’autres entreprises à vous rejoindre ?

Grâce à la rencontre entre ASSE Cœur-Vert, l’association caritative du club et Eovi Mcd mutuelle, nous avons d’abord mis en œuvre des projets sur mesure, importants à nos yeux. Notre équipe de foot-fauteuil est lancée, habillée de la tête au pied aux couleurs de l’AS Saint-Etienne, inscrite au championnat de 4ème division, et en passe d’aller en 3ème ! Nous avons également pu investir dans des équipements adaptés. Une chance quand on sait que chaque fauteuil coûte 15 000 euros.

 

Quels sont les projets autour de cette équipe de foot fauteuil ?

Une grande opération de crowdfunding va être lancée pour acheter un véhicule adapté, indispensable aux déplacements des joueurs atteints de handicap.

 

Qu’impliquent les partenariats avec l’AS Saint-Etienne ?

Une trentaine d’entreprises ont le droit d’utiliser l’image du club, à travers le stade et les équipements. Jusqu’ici, elles faisaient surtout du placement de marque. Désormais, elles souhaitent aussi activer les partenariats sur le digital et être mises en avant auprès de la communauté des fans des Verts. Des opérations qui nécessitent de travailler dans la durée. Pour être efficace, un bon partenariat dure cinq ans en moyenne. C’est le temps nécessaire pour installer sa marque et profiter des retombées. Chacune a ses outils pour les mesurer. Certaines entreprises restent avec nous huit ans ou plus. A charge pour nous d’être créatifs et de leur prouver qu’il y a des bonnes répercussions. Un bel enjeu. Il ne faut pas les décevoir.

 

Dans quelle mesure les entreprises sont-elles impliquées dans la vie du club ?

Avec ce que nous appelons les « hospitalités », elles peuvent s’abonner pour assister aux matchs de la saison. Elles sont désormais 470 à faire partie de nos abonnés, en plus de nos 30 partenaires. Au total, 500 entreprises sont donc membres du fameux Club des Etoiles, l’entité destinée à les réunir. Pour la faire vivre, nous proposons des conditions d’accueil exceptionnelles à leurs clients et invités lors des matchs. Jazz, magiciens, caricaturistes, photo call : beaucoup d’animations agrémentent les soirées. A ces quelque 23 matchs annuels, il faut ajouter une bonne dizaine d’événements, soit près de 40 occasions d’échanger. Présentation des effectifs en début de saison, tournois de poker de golf ou de foot, sorties pétanque au Carré Obut, vœux du président, barbecue en présence des joueurs, ou encore, « speed business meeting » au cours duquel les invités se présentent en deux minutes… Les temps forts sont nombreux.

 

Quel est le rôle du Club des Etoiles ?

Pour certains, il s’agit de vivre de grands moments de football avec des relations ou des amis, à l’abri des regards, en bénéficiant de prestations de qualité. D’autres viennent avec leurs clients pour échanger et travailler des dossiers. D’autres encore, veulent parler affaires, faire du business, rencontrer d’autres décideurs. Pour répondre à leurs besoins et leur offrir les meilleures conditions, nous avons créé huit formules. Depuis 2015, des abonnements de un à trois ans sont aussi proposés. Un succès : 75% des entreprises ont signé pour trois ans. Il faut dire que nous entretenons une relation particulière avec nos clients. Au fil du temps, des liens se tissent, certains deviennent même des amis.

 

La plupart des entreprises et des décideurs abonnés sont aussi fans des Verts…

L’AS Saint-Etienne est un club spécial. Très investis, nos clients ont des discussions plus directes avec nous qu’avec un commercial lambda. Quand le match est gagné tout va bien ! Mais si le score est mauvais, il n’y a pas de filtre : nos clients sont décomposés et ne prennent pas de gants. Certes il y a le business, mais ils soutiennent réellement le Club ! Dans les tribunes, décideurs et dirigeants sont des fans très impliqués. Nous devons être présents pour répondre à chaud à leurs critiques : un exercice de style ! Nous sommes là dans les mauvais moments comme dans les bons.

 

D’autres prestations sont-elles offertes aux entreprises ?

Elles bénéficient du « guichet entreprises ». Un espace dédié, formaté pour leur apporter la flexibilité nécessaire. Elles peuvent par exemple privatiser le Musée des Verts, acheter des produits dérivés auprès d’un interlocuteur spécifique, réserver des places en tribune famille... Un service à la carte.

 

Quel est votre objectif ?

Notre but ultime est de donner au club les moyens de grandir, de recruter et d’évoluer. En cinq ans, nous avons enregistré une vraie montée en puissance : nous avons multiplié nos résultats par deux, en passant de 250 à 500 entreprises. Notre challenge ? Mettre la structure en ordre de bataille pour continuer de faire aussi bien.

 

A travers ces partenariats, certaines actions vous ont-elles marqué ?

L’une d’elles a résonné très fort au sein du club. Le foot-fauteuil a en effet contribué à sauver un enfant qui perdait goût à la vie. Aujourd’hui, grâce à la création d’une équipe officielle de foot-fauteuil avec le soutien d’Eovi Mcd, il continue de jouer malgré sa santé fluctuante et a retrouvé le moral. Son histoire nous a tous profondément remués. La présence d’Eovi Mcd mutuelle nous permet de mener ce genre de projets de fond, et d’aider de jeunes handicapés à réaliser leur rêve d’enfant.

Ce n’est pas de la poudre aux yeux : chez Eovi Mcd nos interlocuteurs ont le même ADN que nous. D’après une étude réalisée par Ipsos, l’AS Saint-Etienne est d’ailleurs perçu comme un club qui défend de vraies valeurs. Et, il est à la fois l’un des plus sympathiques et des plus prestigieux. Des qualités qui s’additionnent rarement. A croire que les valeurs de travail, de solidarité et d’humilité qui sont les nôtres se ressentent à l’extérieur. C’est pour nous un grand honneur.

Espace carrières

Être en mouvement dans un métier qui évolue chaque jour, ça vous tente ? Découvrez nos offres et venez prendre part à notre dynamique.

Le saviez-vous ?

Les adhérents, à titre individuel comme dans le cadre d’un contrat d’entreprise, bénéficient de nombreux services : tiers-payant national, remboursements simplifiés et rapides sous 48h, assistance vie quotidienne, fonds social et des services internet.

En savoir plus

Chiffres clés

  • 1,4 millions de personnes protégées,
  • 20 852 entreprises adhérentes,
  • Plus de 200 agences en France,
  • 2 000 collaborateurs
  • 787 M€ de chiffre d'affaire en 2016

Présentation institutionnelle