Les mesures de prévention pour éviter les maladies saisonnières

Chaque année, en hiver, c’est le grand retour des virus saisonniers, provoquant rhumes, bronchites, grippes, gastro-entérites… et les tracas qui les accompagnent…


Pour mettre toutes les chances de son côté et ainsi les éviter cette année, quelques mesures de prévention s’imposent.

Les modes de transmission

Ces micro-organismes utilisent plusieurs façons de « voyager », pour passer d’une personne à l’autre :

lavage mains
La transmission par les gouttelettes

Dans les postillons ou la salive, lors d’éternuements ou de toux, des gouttelettes chargées de virus sont projetées sur une autre personne ou peuvent rester en suspension dans l’air, ce qui engendre un risque important de contamination.

La transmission par contact de personne à personne

Le contact direct d’une personne infectée à une autre saine, lors des gestes de la vie quotidienne (se serrer la main, s’embrasser, s’accoler…) peuvent également être des facteurs de transmission.

La transmission par les objets

Le contact avec un objet utilisé par une personne infectée peut également être contaminant : verres, couverts, poignées de porte, boutons d’ascenseur ou encore jouets, tétines, écharpes…

La transmission par l’air

L’air, notamment d’une pièce, occupée par une personne malade, peut être également contaminé, surtout si celle-ci est fermée et peu ou pas aérée.

 

Les gestes de prévention

Un certain nombre d’attitudes et de comportements simples à mettre en place, peuvent limiter les risques de propagation des virus et donc de contagion.

Le lavage des mains

Les mains font partie des « véhicules » préférés des germes ! Pour éviter qu’elles ne deviennent de vraies autoroutes à virus, il est nécessaire de les laver avec du savon, plusieurs fois dans la journée et notamment, avant les repas et leur préparation, après avoir visité une personne malade, après avoir éternué, toussé ou s’être mouché.

L’usage de mouchoir en papier

Pour éviter de propager dans l’air les gouttelettes d’eau contenant des virus, il est important de penser à se couvrir la bouche et le nez, lors de toux ou encore d’éternuements, grâce à un mouchoir en papier. Jeter ce dernier dans une poubelle fermée. Un lavage des mains est indispensable après cette opération.

Le port du masque

Le masque dit « chirurgical » est un bon outil de prévention, notamment lorsque l’on est malade, pour éviter de disséminer autour de soi les microbes. Il faut penser à le changer toutes les 4 heures environ (ou dès qu’il est mouillé) et, pour optimiser son efficacité, bien se laver les mains avant et après la manipulation du masque.

Éviter les contacts

Les contacts directs ou avec les objets (notamment des personnes malades) sont propices à la diffusion des virus, il est donc important de les limiter en évitant de se serrer les mains, de s’embrasser, de partager verres, couverts, écharpes, serviettes… ou encore d’éviter les lieux fréquentés (centres commerciaux…) notamment pour les personnes fragiles (enfants, personnes âgées…).

Aérer

Enfin, il est nécessaire d’aérer tous les jours son habitation.

Bénéficiaires d'aides, agents territoriaux...

Solutions prévoyance

Il n'y a pas plus simple pour avoir l'esprit tranquille !

Nous vous proposons une gamme de solutions simples et efficaces qui vous permettent, ainsi qu'à vos proches, de vivre en toute sérénité.

Lire la suite >

Les plus
Eovi Mcd

  • Un réseau commercial expert
  • Un accompagnement personnalisé
  • Des solutions innovantes adaptées
  • Une gestion performante
  • Des services à valeur ajoutée